Livres : 101 NANARS et LE RETOUR DES 101 NANARS de François Forestier

Vous trouvez que le monde est « stone » et votre chien grogne quand vous lui faîtes risette? Rien de mieux qu’une cure par le rire pour retrouver la forme! Mordus de ciné et fans de nanars, voici deux ouvrages désopilants et incontournables pour échauffer vos zygomatiques.

photo-Sheena-Reine-de-la-jungle-Sheena-1984-1
La bien nommée Tanya Roberts, ambassadrice du bikini en peau de chamois, et ses amis dans SHEENA, REINE DE LA JUNGLE (1984-© Columbia Pictures).

Publié en 1996 et 1997, 101 NANARS et LE RETOUR DES 101 NANARS regroupent les chroniques du journaliste et romancier François Forestier, proposées initialement dans les pages du « Nouvel Observateur ». Il est d’ailleurs fort probable que l’appellation de « nanar » en France vienne des ces billets humoristiques. Mais qu’est-ce qu’un nanar? Un « navet sympathique », un film raté et involontairement drôle grâce au jeu aproximatif des ses acteurs ou à un scénario prodigieusement stupide.

Évoquant sur 2 volumes des œuvres aussi essentielles que PLAN 9 FROM OUTER SPACE de Ed Wood et ses soucoupes-enjoliveurs de Cadillac, ou ANGÉLIQUE ET LE SULTAN et ses comédiens teints au brou de noix, Forestier dresse un superbe panorama de ce que le 7ème Art regroupe en matières de nanars. Et personne n’est épargné, de Jean Gabin en jupette dans le peplum franchouillard GOLGOTHA de Julien Duvivier à Sean Connery en pagne orange dans ZARDOZ de John Boorman! Ni les films dit « classiques », ni les grands auteurs n’échappent à la plume acérée du journaliste.

zardoz-sean
Sean Connery, flingue en pogne et moustache Village People assortie au pelage, porte fièrement le pagne futuriste et la cartouchière-bretelles dans ZARDOZ (1974-© 20th Century Fox).

C’est drôle et superbement rédigé. Mais le rire que provoquent (très) souvent ces courtes chroniques (2/3 pages par film) vient plus du talent de Forestier à épingler cette collection de films moisis que des films eux-mêmes. Si LE SPÉCIALISTE, western spaghetti Z tourné dans les années 70 par un Johnny Hallyday en cotte de mailles, se voit dans l’hilarité, le désespérément long NETCHAIEV EST DE RETOUR de Jacques Deray s’avère consternant d’ennui. Faut-il voir du nanar quand il s’agit plutôt d’un navet?

Même si le but premier n’est pas de déclencher une polémique ou un débat sur « la place du mauvais film dans une société en crise », certains risquent aussi de grincer des dents en découvrant leurs films de chevet rangés dans la catégorie des nanars… Il est intéressant alors, entre deux fous-rires, de se demander ce qui nous fait aimer ou détester un film, ce qui nous influence peut-être et nous pousse à décorer ou lapider une œuvre. À en faire un bijou ou un nanar.

Quoi qu’il en soit, cette anthologies en deux tomes, loin de provoquer des maux d’estomac ou de crâne, vous assurera certainement de belles crampes aux joues. À dévorer sans modération !

nanars

101 NANARS et LE RETOUR DES 101 NANARS de François Forestier.
Éditions Denoël. Disponibles sur le net ou en librairies spécialisées. 

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. potzina dit :

    Typiquement le genre de bouquins que j’aime 😀 Je ne connaissais pas, merci pour l’info huffy. Je l’ajoute à mon pense-bête 🙂

    J'aime

    1. potzina dit :

      huggy pas huffy ! Fatiguée la potz ! 😉

      J'aime

  2. Pas de soucis ma Potza Potzi 😉
    Je te recommande ces deux bouquins, ils sont excellents !
    Tu peux les lire comme tu veux, dans l’ordre ou selon les films qui t’interpellent…
    Par contre, je ne pense pas qu’ils aient été réédités, ni si il existe une version poche, mais on peut encore les trouver facilement sur des sites commes Amazon, ou en se renseignant auprès de l’éditeur peut-être…

    J'aime

  3. manU dit :

    Connaissant le ton habituel de François Forestier, ça doit être quelque chose !! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est à la fois très drôle et talentueux. 2 excellents livres que je te recommande Manu ! L’idéal serait une réédition en intégrale…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s