Proders : le phénomène CORGI TOYS

Parler de phénomène pour évoquer CORGI TOYS, c’est à la fois faire preuve d’évidence et d’un vocabulaire limité. Indissociables de la culture populaire depuis plus d’un demi-siècle, les mythiques miniatures ont conquis le cœur et l’imaginaire de nombreux enfants, garçons en tête, et sont devenues des références incontournables en matière de jouets.

À l’origine des CORGI TOYS, il y a la société anglaise METTOY (contraction de « metallic » et « toys »), spécialisée dans le jouet en tôle depuis le milieu des années 30. Cette dernière décide, en 1956, de se lancer dans la branche lucrative du véhicule miniature en métal, à l’échelle 1/43ème. La société DINKY TOYS, autre grand nom mythique et leader britannique du marché depuis une vingtaine d’années, va pousser METTOY à choisir le nom « Corgi », de par sa sonorité rappelant celle de son principale concurrent… mais aussi en référence au chien préféré de la famille royale d’Angleterre ! D’où la petite silhouette canine du logo. Le choix du « chien royal » n’était pas totalement du au hasard : la compagnie METTOY avait son site de production implanté au pays de Galles, lieu d’origine de l’espèce Corgi.

6
Extrait d’un catalogue des années 60. CORGI TOYS se distingue déjà par la grande finition de ces modèles et ses innovations techniques…

Cette proximité des noms et des codes graphiques (dont le trio de couleurs rouge / jaune / noir) entraînera d’ailleurs une certaine confusion chez de nombreux enfants (dont votre serviteur) et parents.  Mais CORGI TOYS se démarqua des autres modèles miniatures et s’imposa rapidement comme une référence pour 2 principales raisons.

0-db5
La fameuse Aston Martin DB 5, tirée de GOLDFINGER, la plus célèbre des miniatures CORGI, fut proposée dans une version dorée aujourd’hui très recherchée.

Tout d’abord, face à DINKY TOYS et sa « stylisation » (pour ne pas dire « simplification ») des véhicules, CORGI TOYS proposera des jouets à la finition plus pointue, ajoutant à ses modèles réduits des portes, coffres et capots ouvrants. Dans cette optique déterminante, CORGI innovera en réalisant pour la première fois sur ce genre de jouets le vitrage (plastifié, bien sûr) des fenêtres et pare-brise. Et, cerise sur le gâteau, la firme britannique équipera aussi certains modèles de roues amovibles et interchangeables, en caoutchouc puis en plastique. Une révolution pour l’époque !

$_57-4
La célèbre Batmobile, de la série tv BATMAN de 1966, fut, avec 5 millions d’exemplaires, le modèle CORGI TOYS le plus construit et le plus vendu.

À partir des années 60, la seconde raison du succès des CORGI TOYS, probablement la plus importante, vient de son catalogue de produits dérivés des plus célèbres films et séries tv. Avec en haut du podium des modèles les plus demandés les fameuses Aston Martin DB 5 de GOLDFINGER et Batmobile de la série BATMAN. Régulièrement rééditées, ces petites voitures, véritables « doudous », ont pris une place indétronable dans le cœur  des enfants de l’époque. Et sont devenus aujourd’hui des objets de collection au même titre que leurs équivalents à échelle réelle.

$(KGrHqF,!lEFCeGLhM(2BQ026wwOs!~~60_57
Une rareté CORGI : le set des véhicules tirés des AVENGERS, plus connu en France sous le nom CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR.

CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR, DAKTARI, LE SAINT, DES AGENTS TRÈS SPÉCIAUX, KOJACK, STARSKY & HUTCH, DRÔLES DE DAMES, BUCK ROGERS, MISTER BEAN… Entre les années 60 et les années 90, CORGI TOYS installera son succès et sa réputation sur ces véhicules miniatures inspirés des séries tv les plus célèbres. Certains modèles étaient équipés de gadgets et de petites figurines en plastique représentant les héros en action.

Seite_2_3-78
Une double page type d’un catalogue des années 70. 007 et ses véhicules à gadgets multiples fait face aux héros télé de l’époque…

Après le succès planétaire de la DB 5, la série des JAMES BOND au cinéma fut régulièrement déclinée chez CORGI avec des véhicules inspirés de L’ESPION QUI M’AIMAIT (la fameuse LOTUS ESPRIT amphibie faillit détrôner l’ASTON MARTIN au niveau popularité), LES DIAMANTS SONT ÉTERNELS, MOONRAKER… La CITROËN 2 CV jaune de RIEN QUE POUR VOS YEUX eut même droit à son équivalent miniature, estampillé CORGI TOYS !

19-80
Extrait d’un catalogue des années 70, avec, à gauche, le coffret DAKTARI, grand succès tv de l’époque. Sur la droite, la fameuse voiture jaune de OUI-OUI d’Enid Blyton.

Les univers de la littérature enfantine et du cartoon ne furent pas oubliés. Des modèles tirés d’œuvres aussi variées que CHITTY CHITTY BANG BANG, OUI-OUI, les MUPPETS, TOM & JERRY ou LA PANTHÈRE ROSE eurent leurs adaptations sous la forme de voitures miniatures.

BATMAN ne fut pas le seul super-héros du catalogue CORGI : SUPERMAN (avec des modèles inspirés du film de 1978 et des comics), SPIDERMAN mais aussi HULK (pour surfer sur les succès des séries tv) étaient présents, sans problèmes de concurrence entre les maisons d’édition MARVEL et DC.

CORGI proposa également des modèles plus petits, les CORGI JUNIORS, à l’échelle 1/60, plus accessibles pour de petites mains mais plus rudimentaires et évidemment plus accessibles financièrement parlant.

2-80
Coffrets collectors des années 70 avec SUPERMAN, SPIDERMAN et JAMES BOND.

Ces innovations marquantes et la diversité de son catalogue n’empêchèrent pas la marque de connaître des hauts et des bas dès le début des années 70. En 1990, elle fut même rachetée, avec son concurrent DINKY TOYS par le géant MATTEL avant que ce dernier ne la laisse à la société ZINDART, 9 ans plus tard. Devenu la société CORGI INTERNATIONAL LIMITED en 2006, elle fusionnera avec MASTER REPLICAS après le départ de ZINDART avant d’être reprise en 2008 par HORNBY, société anglaise célèbre pour ses trains miniatures et fondatrice de MECCANO et… DINKY TOYS !

Aujourd’hui, si une boucle semble enfin bouclée quant à sa production en montagnes russes, CORGI s’apparente plus à des modèles de collection (à près de 30 Livres le véhicule, on n’est plus vraiment dans le jouet pour enfants !). La marque existe toujours mais les produits dérivés ne sont plus l’un de ses secteurs phares, à en juger par la pauvreté de la page proposée sur le site.

Les éditions d’époque s’arrachent parfois à prix d’or sur les sites spécialisés, les sites d’enchère comme ebay, ou bien encore les bourses aux jouets de collection. Et, comme tout proder qui se respecte, les modéles sous boîtes d’origine sont les plus prisés. Amateurs de jouets vintage, ils vous restent à vérifier vos finances… ou à fouiller votre propre grenier !

10403524_10152286893488657_1011887284222921966_n
Superbe et ultime coffret collector, regroupant les véhicules de James Bond, Batman et Des Agents Très Spéciaux.

 Crédits photos : CORGI / COLLECTORS WEEKLY / ZIGERMANN.

Lien vers le site CORGI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s