AVENGERS : L’ÈRE D’ULTRON de Joss Whedon

L’histoire :

Soucieux de protéger au mieux la Terre contre les menaces venant d’autres mondes, Tony Stark (Robert Downey Jr) crée une intelligence artificielle nommée Ultron. Mais la « créature » échappe à son créateur et se retourne contre l’espèce humaine, poussant les Avengers à refaire équipe…

avengers-age-of-ultron-trailer-screengrab-13-chris-hemsworth-chris-evans

Quand le mieux est l’ennemi du bien…

Lorsqu’un film comme AVENGERS 2 sort en salle de nos jours, il est très difficile de le voir sans en savoir de trop. Teasers, trailers, blogs d’infos qui décortiquent le moindre détail entraperçu sur une photo flou, fuites plus ou moins contrôlées, spoilers largement diffusés et autres révélations dégoupillés comme autant de bombes dévastatrices… Aller au cinéma vierge de toutes infos quand on est un mordu de ciné n’est pas une mince affaire à notre époque. Fan de l’univers des comics, emballé par le premier AVENGERS et par d’autres récents films du Marvelverse, je reconnais que les diverses bandes-annonces de cette ÈRE D’ULTRON m’avaient laissé de marbre, avec une triste impression de « déjà vu ». Curieux du résultat et soucieux de me faire ma propre opinion, sans me laisser guider par une « fan attitude » mais en toute simplicité et honnêteté, je m’étais pourtant promis de ne pas tarder à voir cette suite. Les paradoxes d’un « movie freak », que voulez-vous…

Tony Stark a-t-il repeint d’une nouvelle couche sa combinaison d’Iron Man ? Thor est-il devenu marteau (je sais, elle est facile celle-là…) ? Captain America a-t-il passé un p’tit coup de polish sur son bouclier ? Hulk s’est-il acheté une nouvelle chemise ? Black Widow a-t-elle changé de coiffure ? Hawkeye a-t-il enfilé les collants verts de Robin des Bois ?… Trêve de vannes moisies, que vaut ce nouvel opus ?

age-of-ultron-group-team-movie

Rien de nouveau sous le soleil archi exploité des super-héros. Se résumant en quelques mots (voir le pitch plus haut), AVENGERS 2 reprend les grandes lignes du premier film : un ennemi venant de l’intérieur, des héros aux failles personnelles et aux dissensions dangereuses, un premier round perdu et puis on tombe pour mieux se relever. Et enchaîner sur le long générique de fin. Bon, je joue les blasés mais je vous aurais prévenu.

L’ÈRE D’ULTRON ne bénéficie plus de l’effet de surprise du premier AVENGERS. C’est ce qui fait certainement sa force et sa faiblesse. Le plus du film, c’est cette agréable impression d’être un peu comme à la maison. On retrouve de vieilles connaissances (et quelles connaissances !). On sourit et l’on rit à leurs private jokes, flattés de se sentir complices. On apprécie de revoir des visages familiers découverts dans les autres films du canon Marvel (mieux vaut tout de même les avoir vu ces films pour apprécier celui-ci…). Dans ce sens pas désagréable du tout, Joss Whedon sait s’y prendre avec beaucoup d’efficacité. Et on ne va pas s’en plaindre !

avengers-age-of-ultron-trailer-screengrab-28-captain-america

Le moins du film, c’est de ne rien apporter de plus par rapport à ce qui à déjà été réalisé. Si ce n’est d’en faire trop, un peu à l’image de son sujet qui voit Stark provoquer une série de catastrophes en créant la Nemesis des Avengers. À trop vouloir mettre l’accent sur le bruit et l’action, à trop vouloir contenter les fans hardcores soucieux du moindre faux pli d’un costume, à trop enchaîner les scènes certes spectaculaires mais aussi ennuyeuses à force de se ressembler avec ces « kaboums » excessifs, L’ÈRE D’ULTRON donne souvent l’impression que le mieux est l’ennemi du bien. Le genre des comics au cinéma ne semble plus rien apporter si ce n’est contenter un public mêlant ses héros de papier, leurs adaptations sur grand écran et leurs versions en jeux vidéo.

D’accord, il s’agit ici d’un divertissement et rien d’autres. Malgré la tonalité sombre des premières infos diffusées sur la toile, on n’est ni chez Bertolt Brecht, ni chez Jean-Paul Sartre. AVENGERS 2 suit le fil en s’inscrivant dans une continuité imposée par Marvel, basée sur une cool attitude et de l’action spectaculaire. Mais à trop pimenter le cocktail sans en changer la formule, la migraine et la lassitude sont aussi au rendez-vous.

avengers-age-of-ultron-trailer-screengrab-32-ultron

Que dire du méchant de l’histoire ? Là non plus, aucune surprise, même si on n’a jamais lu les comics d’origine. Ultron est un ennemi on ne peut plus basique, sentencieux et cruel mais dont, curieusement, on ne ressent jamais vraiment l’impression de menace.

Son look, croisement entre un prototype Iron Man et un Terminator élevé aux grains, n’en demeure pas pour autant un échec. Mais ses répliques comparant les humains à un virus à supprimer, comme directement emprunté à MATRIX, n’apportent rien à sa personnalité. Trop rapidement et maladroitement introduit dans le récit, Ultron n’est qu’un méchant de plus. Dangereux mais sans profondeur.

avengers-age-of-ultron-trailer-screengrab-22-scarlett-johansson

Semi déception donc mais rien de catastrophique non plus. L’accent mis sur les failles de nos Vengeurs les rend plus accessibles et attachants. Ainsi, les scènes intimistes entre Hulk / Banner et la Veuve Noire font mouche et nous touchent. Belle idée également d’avoir mis en avant le personnage de Hawkeye dans une révélation déconcertante par sa naïveté et sa fraîcheur, entre deux explosions.

Ce sont d’ailleurs ces séquences d’accalmie qui font souvent le charme et la réussite d’AVENGERS 2, comme la party organisée chez Tony Stark. Elles sont les bienvenues et évitent au film, par moments, de trop ressembler à un ring de catch géant.

avengers-age-of-ultron-trailer-screengrab-2-jeremy-renner

Spectaculaire mais soûlant, divertissant mais répétitif, AVENGERS : L’ÈRE D’ULTRON donne quelques signes d’essoufflement. Les super-héros seraient-ils fatigués ? Les comics au cinéma devraient faire une pause.

AVENGERS : L’ÈRE D’ULTRON (2015) de Joss Whedon.
Avec Robert Downey Jr, Chris Evans, Scarlett Johansson, Mark Ruffalo, Chris Emsworth, Jeremy Renner, James Spader (voix d’Ultron), Paul Bettany, Aaron-Taylor Johnson, Elizabeth Olsen…
Scénario : Joss Whedon d’après les personnages de Stan Lee et Jack Kirby. Musique : Danny Elfman et Brian Tyler.

Crédits photos : © Marvel Studios & Walt Disney Pictures.

BANDE ANNONCE :

Publicités

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. potzina dit :

    Eh bien ! Tu n’as pas traîné pour le voir celui-là 😉 Je vais te faire un aveu : je ne me souvenais même pas qu’il sortait cette semaine, c’est te dire si je me lasse des films de superhéros. Et pourtant tu sais à quel point j’avais aimé Avengers, Iron Man.. Mais là j’en ai un peu ma dose.
    Ton billet confirme mes mauvais a priori : on prend les mêmes et on recommence. C’est dommage de ne pas essayer de sortir des sentiers battus…
    Je ne sais pas encore si j’irai le voir mais si c’est le cas, mes curseurs ne seront pas trop élevés quand j’entrerai dans la salle 😉

    J'aime

    1. Une belle avant-première organisée hier soir sur Lille. Avec les deux films à la suite et une ambiance des plus geek dans la salle 😀 Après, ça n’a pas joué en faveur du second film cette piqûre de rappel. Ça se voit sans déplaisir mais sans plus…

      J'aime

  2. niolynes dit :

    « Aller au cinéma vierge de toutes infos quand on est un mordu de ciné n’est pas une mince affaire à notre époque. »

    Mais si, mais si. Enfin j’ai vu que la première bande-annonce…. qui ne m’a rien provoqué. Du déjà vu et revu en termes de marketing et puis bon c’est qu’une bande annonce après tout, cela ne dévoile pas grand chose du film. Par la suite, j’ai mis un point d’honneur à ne rien lire ni voir dessus. Tu es l’unique chronique que je lis sur le film, je n’en lirais pas d’autre (peut-être celle du bric-à-brac si Potz en fait une 😀 ) et d’ici là j’irais voir le film tranquillou…. je ne sais pas quand hélas… Mais bon ça va rester un moment en salles, je m’en fais pas. Sinon chouette chronique, tu ne racontes pas le film, ne le spoile pas ni rien, et j’ai envie de dire « merci ». Oui, merci Alain car le plus d’explications et de détails est aussi l’ennemi du bien. 😉

    J'aime

    1. De rien ! Je persiste à penser que c’est devenu une petite gymnastique pour ne pas tomber sur des infos qui en disent trop lorsqu’un nouveau film sort. On est abreuvé d’images, de news qui n’en sont pas… Si tu est amené à travailler sur le net et sur un ordi, il faut juste être vigilant, voilà tout 🙂 Je n’ai pas cherché moi non plus à trop en savoir. Mais c’est le cas de beaucoup trop de films aujourd’hui. Alors, soit on se coupe de tout, soit on en découvre de trop… Voir un film avant d’en avoir trop d’echos et de retour peut aussi freiner des envies. Un exemple récent, me concernant, avec THE VOICES. J’en avais envie. Plus vraiment maintenant.

      J'aime

      1. niolynes dit :

        Ayé, vu. Bon et bien je rejoins ton avis.
        Je crois avoir noté le film 6/10 ailleurs avec comme commentaire laconique « tiens, Marvel commence à s’essouffler ». J’aurais pu même mettre 5 mais je ne vais pas bouder mon plaisir non plus et comme tu le disais toi-même, on est content de les retrouver, un peu comme une grande famille (tiens, avec un peu de chance, j’aurais un sujet sur le thème du ciné-club de Potz qui je l’avoue ne m’inspire pas du tout. Enfin j’ai des pistes mais c’est pure facilité… 😀 ). Mais j’ai ressenti l’impression que là, l’univers Marvel commençait à…. « déborder ». Alors bien sûr je me réjouis que Thanos passe bientôt à l’action, le vieux fan de comics en moi l’approuve mais j’ai peur qu’à ce stade on soit dans le trop-plein horrible d’ici quelques années. Cela dit j’attends de pied ferme Captain America 3 qui va reprendre la saga « civil war » et là, ça promet du grandiose.

        J'aime

  3. En même temps, Thanos… on ne le voit qu’à peine 1 minute à la fin du film 😀

    Pour ce qui est du film, ben oui, c’est du Marvel, ça reste fun… mais c’est aussi ennuyeux en ce qui me concerne. Le hic, c’est que l’on a plus affaire à un plan marketing stratégique (il n’y a qu’à voir comment tout cela est présenté depuis quelques années…) dépourvu d’âme. Bien sûr, on parle ici d’un blockbuster. Mais Spielberg ou Cameron ont eux aussi réalisé des blockbusters. Et ça ne les empêchait pas d’y ajouter du fond dans la forme.

    En ce qui concerne les récents films Marvel, j’ai beaucoup aimé Captain America 2, par exemple. Mais bon, Les Gardiens…, Thor 2 ou ce Avengers 2, ça sent l’indigestion. Ils finissent par sortir les fonds de tiroir pour se faire plus de blé au détriment de la qualité. En fait, la même histoire se répète à peu de choses près : les franchises DC Batman (les 2 films de Burton) et Superman (le film de Donner avec Christopher Reeve) avaient été coulé pour faute de qualité. Marvel prend le même chemin mais vu les chiffres d’entrée, on va encore en voir beaucoup (trop) en salles hélas…

    Ce qui est amusant, c’est que, paradoxalement, la plupart des comics papier sont de mieux en mieux, avec des récits écrits et construits. Et certaines adaptations tv, comme le récent Daredevil, sont bien plus emballantes que les adaptations ciné.

    J'aime

    1. niolynes dit :

      Je me trompe peut-être mais je crois qu’il y a comme une volonté de Marvel de se racheter avec le Dardevil télé après les films de l’homme sans peur et de sa copine Elektra déjà passés… Et le format télé peut aussi dans le même temps permettre une série plus adulte, plus violente et sombre et moins grand public que lors d’une sortie salle sous la tutelle de tonton Disney qui doit surveiller près de l’épaule… 😉

      J'aime

      1. Oui, le DAREDEVIL tv se rapproche plus de l’univers DC, surtout de BATMAN. Par bien des aspects, ça m’a fait pensé au comics YEAR ONE, avec l’épisode où Daredevil, pourchassé par la police, se retrouve coincé avec un ennemi dans un bâtiment désaffecté… Ça surprend, comparé aux films ciné. Tu as raison, l’Oncle Walt veille au grain 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s