Coup de cœur pour VICE-VERSA

L’histoire

Riley, 11 ans, est une enfant comme tant d’autres, plutôt enjouée et insouciante, vivant en harmonie avec ses parents et ses amis. A la tête de son « quartier cérébral », sa personnalité comprend 5 émotions principales : Colère, Dégoût, Peur, Tristesse et Joie, chef du petit groupe. Un déménagement un peu soudain pour San Francisco va perturber ce bel équilibre et entraîner Joie et Tristesse dans les méandres de la mémoire de la fillette…

vice-versa-de-pete-docter-11277661eymjb_1713

Tempête de cerveau

Tout le monde a déjà évoqué, à juste titre, la petite forme des récentes productions Pixar. Entre des suites quelque peu paresseuses (CARS 2, MONSTRES ACADEMY) et des sujets trop audacieux et moins conformes au canon en place (REBELLE), les célèbres studios étaient attendus au tournant. Comme si, malgré une technique toujours aussi brillante, l’esprit n’y était plus. Heureusement, VICE-VERSA vient balayer cette mauvaise passe.

L’idée du film est simple mais pas simpliste. Nous sommes tous guidés, dans notre quotidien, par diverses émotions. Contradictoires ou complémentaires, elles définissent notre personnalité et nous poussent à agir de différentes manières. En imaginant que ces émotions soient de petits êtres, vivant dans le vaste monde de la pensée réglée par des « rouages » parfaitement huilés, que se passe-t-il dans la tête d’une pré-ado en proie à ses premières angoisses ?

riley-personnage-vice-versa-01

À première vue, VICE-VERSA s’avère plus ardu dans son propos et ses enjeux que TOY STORY, CARS ou MONSTRES ET Cie. Oui et non car, si le sujet du film évoque la complexité de la pensée humaine, il ne s’agit nullement d’un documentaire ou d’un film de laboratoire. Inventif et ludique, le film est une pure production Pixar comme on les aime depuis 20 ans. Et les célèbres studios sont dans leur élément de prédilection : mettre brillamment en images l’une de ces idées, sottes et grenues, que nous avons tous eu en tête, un jour ou l’autre !

Ainsi, après la vie cachée des jouets ou les monstres du placard, VICE-VERSA nous offre une balade colorée, émouvante et rythmée dans l’esprit d’une enfant confrontée à un réel « traumatisme ». Au delà de la perfection technique qui n’est plus à prouver, Pixar revient à ses premiers amours et sa ligne directrice : se souvenir que l’on a tous été des « p’tits bouts » avant de devenir des adultes.

maxresdefault

VICE-VERSA s’adresse peut-être en priorité aux grands enfants et à ceux qui sont à 2 doigts de quitter le monde de l’insouciance. Et c’est en cela qu’il prend une tonalité plus grave qu’à l’accoutumée. Le film de Pete Docter et Ronnie Del Carmen parvient à nous faire comprendre, mieux que de longs discours ou de fumeuses théories, combien le passage de l’enfance à l’adolescence est douloureux.

La grande réussite de Pixar est de parler à chacun de nous. De rendre immense ces petites moments déchirants qui nous font quitter à jamais le monde insouciant de l’enfance. D’apporter de la poésie là où les mots ne suffisent pas. De nous faire comprendre combien l’histoire de Riley est notre histoire à tous. Combien la joie et la tristesse sont intimement liées à notre personnalité.

pixar_0

Le message, aussi grave et bouleversant qu’il est, n’empêche pas le plaisir et le divertissement. Et l’enchantement devant la beauté graphique du film. VICE-VERSA est la parfaite représentation de ce que Pixar est capable de nous proposer : le meilleur dans la représentation « réaliste », tout en tonalité neutre et sobre du monde réel de Riley, et « fantaisiste » avec ces couleurs acidulées, en parfaite harmonie avec le monde de l’enfance de Riley.

VICE-VERSA est également un superbe panorama représentatif et créatif de notre boîte à cogiter. Chaque zone importante de notre mémoire prend ainsi l’apparence d’une île / parc d’attractions, territoire à la fois fragile et sans limites. Les trouvailles visuelles méritent à elles seules de revoir le film une deuxième fois au moins. Avec une préférence personnelle pour cette traversée des pensées ésotériques de Riley, transformant les protagonistes en interprétations cubistes ou minimalistes, petit panorama artistique de sa psyché.

Vice_versa_1

Malgré les apparences, VICE-VERSA n’est pas vraiment une première des studios Pixar. Car le film parvient à nous émouvoir et nous faire réfléchir tout en nous divertissant, comme d’autres productions du studio nous ont déjà cueilli auparavant. C’est une pépite de plus à placer tout en haut de nos souvenirs de mordus de films. C’est une magnifique expérience pour les petits et grands enfants que nous sommes.

Mise à jour : Court-métrage LAVA

Je viens de réaliser que, dans mon empressement, j’ai oublié d’évoquer le court-métrage LAVA, proposé juste avant VICE-VERSA. Une très touchante et poétique animation, teintée d’écologie et illustrée par une douce ballade à la sonorité hawaïenne. L’histoire d’un volcan rêveur et amoureux… Soyez à l’heure pour ne pas la manquer !

VICE-VERSA (2015) de Pete Docter et Ronnie Del Carmen.
Avec les voix VF de Charlotte Le Bon (Joie), Marilou Berry (Tristesse), Gilles Lellouche (Colère), Pierre Niney (Peur), Mélanie Laurent (Dégoût)…
Scénario :  Pete Docter et Michael Arndt. Musique : Michael Giacchino.

© Crédits images : Pixar Animation Studios et Walt Disney Pictures

BANDE-ANNONCE

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. niolynes dit :

    Belle chronique de cet excellent Pixar ! J’ai déjà envie de le revoir ! 😊

    J'aime

    1. Merci beaucoup Nio !
      Comme toi, je me referais bien une nouvelle séance 😉

      J'aime

      1. potzina dit :

        Je suis bien d’accord, ton billet est à la hauteur du film 🙂 Moi aussi j’ai envie de le revoir celui-là !

        J'aime

      2. Merci ma Potzi ! C’est vrai, c’est un très beau Pixar !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s