Séance de rattrapage : AGENTS TRÈS SPÉCIAUX

L’histoire

Au début des années 60, en pleine Guerre Froide, Napoléon Solo (Henry Cavill), un agent-secret américain, et Illya Kuryakin (Armie Hammer), un agent-secret soviétique, sont obligés de faire équipe. Aidés de Gaby Teller (Alicia Vikander), la fille d’un scientifique allemand disparu, et d’Alexander Waverly (Hugh Grant) des services secrets britanniques, ils vont déjouer les plans machiavéliques d’une organisation secrète internationale…

fonds-ecran-agents-tres-speciaux-code-u.n.c.l.e-8-660x330

Le chic dans la manière d’espionner

L’année 2015 a vu un retour vers un cinéma d’espionnage décontracté, voire franchement parodique. Même 007 s’adonnait à plus de décontraction dans SPECTRE. Mais après une sérieuse incursion dans le trash pour le pitoyable KINGSMAN (ça n’engage que moi…), je reconnais m’être méfié des AGENTS TRÈS SPÉCIAUX : CODE UNCLE, sorti quelques mois plus tard, m’attendant au pire après la grosse déception causée par le film de Matthew Vaughn.

Pour ceux qui aurait manqué le début, le film de Guy Ritchie s’inspire d’une populaire série tv des années 60, THE MAN FROM UNCLE, avec Robert Vaughn (LES 7 MERCENAIRES, LES ARNAQUEURS V.I.P.) et David McCallum (LA GRANDE ÉVASION, N.C.I.S.) dans les rôles respectifs de Napoléon Solo et Illya Kuryakin. Ces 2 agents, américain et russe, avaient mis la Guerre Froide de côté pour travailler pour l’agence U.N.C.L.E., une sorte d’O.N.U. de l’espionnage s’opposant au groupe terroriste T.R.U.S.H.

Surfant comme de nombreuses séries US et anglaises de l’époque sur le succès des films de James Bond, THE MAN FROM UNCLE (DES AGENTS TRÈS SPÉCIAUX en France) proposait un programme mêlant humour, aventures et jolies filles en mini-jupes. Le tout rythmé par un thème musical de Jerry Goldsmith, des gadgets et des guest-stars comme Martin Landau. Devant son succès, un spin-of fut même proposé avec ANNIE, AGENT TRÈS SPECIAL et Stefanie Powers (la Jennifer Hart de POUR L’AMOUR DU RISQUE) dans le rôle titre.

AGENTS+TRES+SPECIAUX+CODE+U+N+C+L+E+PHOTO5

La réussite de cette version ciné est d’avoir conservé l’élégance d’une époque – les années 60 – et ses codes cinématographiques (split-screens, générique graphique…) pour offrir au public un divertissement léger et chic. Loin de ses dernières incursions en territoire “sherlockholmesien” à grands coups de montage ultra-cut et d’images digitales surabondantes, Guy Ritchie s’est glissé avec un évident plaisir dans le groove des sixties.

Sans jouer la carte nostalgique d’un temps révolu, AGENTS TRÈS SPÉCIAUX retranscrit élégamment le cocktail “espionnage et humour” de la série d’origine, tout en proposant un film ludique et actuel : pas de précipitation dans l’action mais pas de temps mort non plus, des personnages rapidement mais clairement présentés, des dialogues ironiques aux multiples allusions, une bande originale très agréable et référencée…

D4D_1901.DNG

Inutile de chercher dans le récit une quelconque critique de notre société ou un besoin de faire réfléchir les spectateurs. AGENTS TRÈS SPÉCIAUX évolue dans une classique histoire de lutte contre des méchants très bien organisés et possédant une arme nucléaire. L’attrait principal du film tient surtout dans son traitement visuel vintage et les rapports des personnages principaux entre eux, soit le trio Solo / Kuryakin / Gaby Teller.

À l’évident – et attendu – affrontement Est-Ouest entre les 2 espions vient s’ajouter la tension sexuelle provoquée par l’irruption du personnage d’Alicia Vikander, jeune femme pas si fragile que ça et cachant un secret… Si Henry Cavill (MAN OF STEEL) et Armie Hammer (THE LONE RANGER) s’en tirent tous deux de façon honorable, plutôt à l’aise dans leurs costumes taillés sur mesure, Hammer se démarque grâce à un personnage semble-t-il plus fouillé et donc plus humain.

Au delà du jeu des comparaisons, la complicité des deux acteurs donnent de savoureuses séquences, décalées et rappelant le charme des comédies policières de Blake Edwards (LA PARANTHÈSE ROSE) ou Stanley Donen (CHARADE, ARABESQUE).

D4D_9232.DNG

Stylisé et soigné, savoureux comme un champagne frappé, le film de Guy Ritchie s’avère une agréable surprise, en ce qui me concerne. Un retour réussi vers un cinéma d’espionnage plus léger, n’ayant d’autres buts que de divertir le public et de le faire sortir de la noirceur contemporaine.

Esthétique et chic, léger mais pas idiot, s’adressant avant tout à un public adulte pour son raffinement de tous les plans, AGENTS TRÈS SPÉCIAUX mérite d’être (re)découvert.


AGENTS TRÈS SPÉCIAUX : CODE UNCLE (2015) de Guy Ritchie.
Avec Henry Cavill, Armie Hammer, Alicia Vikander, Hugh Grant, Elizabeth Debicki…
Scénario : Guy Ritchie et Lionel Wigram.
D’après la série télévisée Des agents très spéciaux créée par Sam Rolfe.

À écouter l’excellente bande originale signée Daniel Pemberton !


BANDE-ANNONCE

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. potzina dit :

    Moi aussi je l’ai loupé en salles. Ce n’est pas que j’ai été refroidie par un autre film d’espions, c’est seulement qu’il n’est pas resté assez longtemps à l’affiche. C’est toujours la même rengaine… Ave César n’est déjà plus à l’affiche chez moi, c’est fou ! Il faut vraiment se jeter sur les films de nos jours 😦
    Enfin bref, ton billet donne envie de se faire une séance de rattrapage, merci mon Huggy ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. De rien ma Potzi 😉 Oui, je suis d’accord avec toi, pas facile de voir certains films en temps et en heure quand on voit le peu de temps qui leur ait attribué en salles :/ C’est vrai que la distribution vidéo vient plus vite et permet des séances de rattrapage sans avoir à attendre trop longtemps… mais c’est assez frustrant. On doit faire des choix mais quand il y a trop de choix, on passe forcément à côté de bonnes choses… Pour AGENTS TRÈS SPÉCIAUX, c’est une bonne surprise. Pas le film du Siècle mais très agréable et élégant !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s