I ORIGINS – 1 DVD / 1 article avec Cinétrafic

Une belle découverte avec l’opération DVDTrafic du site Cinétrafic. Dans cette nouvelle chronique, je vous invite à découvrir, si ce n’est déjà fait, le film I ORIGINS de Mike Cahill, mélange attirant de romantisme et de fantastique.

L’histoire

Fasciné par les yeux et leur unicité depuis son enfance, Ian Gray (Michael Pitt), un jeune chercheur scientifique, se souvient… 8 ans auparavant, encore étudiant, il fit une rencontre qui allait bouleverser sa vie en croisant le regard de la belle et mystérieuse Sofi (Astrid Berges-Frisbey). Ian est un pragmatique qui se cantonne au faits établis. Sofi est portée sur la spiritualité de l’univers. Leur coup de foudre amènera Ian à remettre en cause ses certitudes…

i-origins-02

La critique

Ceux qui, comme moi, découvriront I ORIGINS pour la première fois risquent de se partager en deux camps bien distincts. À l’image des protagonistes du récit, le rationnel Ian et la spirituelle Sofi, le film de Mike Cahill va conforté les esprits cartésiens dans leur croyance au « Dieu smartphone »  et à la logique, tout comme il enchantera les adeptes des tisanes d’orties et de la réincarnation.

Au delà de mes railleries puériles, j’en conviens, il existe 2 autres « camps » auxquels I ORIGINS s’adresse… ou pas ! Je veux bien sûr évoquer les romantiques dans l’âme et les éternels insensibles – ou qui se sont forger une carapace bien fragile à force de croire qu’ils le sont (insensibles).

Les glacés du cœur et les techno-croyants n’adhéreront pas au film quand les grands sensibles et les accros au « pourquoi pas ? » se délecteront de voir un film qui leur parle sans (trop) se prendre la tête.

Autant rassurer tout le monde : on peut aussi interpréter le film comme une simple ouverture sur l’imaginaire dans un monde bien trop ancré dans une réalité désespérante, l’apprécier et même être touché par son récit, tout en étant sensible aux nouvelles technologies et décider d’adhérer sans modération à ce magnifique blog qu’est The Movie Freak (et hop, un peu d’auto-promo non dissimulée !!)

i-origins-de-mike-cahill_5053456

I ORIGINS part de ce postulat séduisant et authentique : chaque être vivant possède, en ce bas monde, une paire d’yeux uniques. Quelle réaction aurions-nous en découvrant un jour que les yeux d’un disparu seraient identiques à ceux d’un nouveau né ? Mike Cahill ne cherche nullement à nous enfoncer dans un pensum ésotérico-abscon. Certes, il n’évite pas les clichés en nous présentant de jeunes scientifiques obsédés par leurs recherches face aux éventuels mystères de l’univers, hautement plus philosophiques. Mais sa direction d’acteurs, toute en délicatesse, et sa mise-en-scène soignée sans être appuyée donnent au film des atouts bien attirants pour qui aura envie (besoin ?) d’un sujet original et séduisant, loin de l’ennui d’un film intello ou du bruit d’un blockbuster sans âme.

acqtptdwbyuw6gl9rm085ku9evg

Soutenu par sa bande-originale délicate et son couple phare – dont la troublante Astrid Berges-Frisbey – I ORIGINS permet de quitter pour un temps la grisaile de l’actualité et du mois de novembre. Émouvant, sensuel, envoutant et sensible, le film de Mike Cahill est à prendre comme une belle fable romantique et fantastique, à même d’entretenir les débats après visionnage à plusieurs ou la réflexion dans le cas d’une découverte en solitaire.

Outre son ancrage dans une spiritualité qui nous fait souvent défaut, et qui amènera j’en suis sûr à partager les avis, le film est également une belle histoire d’amour au delà de la mort et des croyances.

414009-jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Les suppléments

Le film, ses pistes sonores en VO sous-titrées et VF, quelques bandes-annonces de productions proposées par le distributeur… et pis c’est tout !! Et c’est trop peu quand on est en droit d’attendre au moins un making-of sur les origines du film (sans mauvais jeux de mots) et sur l’envie du réalisateur de traiter d’un tel sujet, à 1000 lieues des tendances actuelles en matière de production américaine ! Koba Films a fait dans le régime spartiate. On est en droit d’être déçu et de faire la tronche…

I ORIGINS est sorti le 7 septembre 2016 chez KOBA FILMS.

Vous pouvez retrouver la fiche de ce DVD par ici et  dans les autres films de science-fiction à voir sur CINETRAFIC .


BANDE-ANNONCE


BONUS

À découvrir sur Deezer la bande-originale du film !

224397

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Celui-là, j’ai vraiment bien envie de le voir! J’ai pas encore trop choisi mon camp puisque j’aime autant la tisane de fenouil que je déteste le feng shui, et que je kiffe autant Neil de Grasse Tyson et Jamy Gourmaud que les sœurs Brontë. Mais comme de toute manière, je suis plutôt dans la team cinéma fantastique, Michael Pitt et belles histoires d’amour, je pense que ça a des chances de me plaire.

    J'aime

    1. Le film m’a plu. Il fait réfléchir sans prendre la tête… Comme déjà dit, je ne pense pas qu’il laissera indifférent qui que ce soit. Et puis, cela change un peu des productions actuelles. Ni trop cérébral, ni trop fantastique 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s