LA CLÉ DES CHAMPS : une séance de rattrapage en plein air

Le sujet « aquatique » du premier Ciné-Club de Potzina de l’année 2017, organisé par Margret et son blog GIRLIE CINEPHILIE, me donne l’occasion de revenir sur un film découvert l’été dernier.

C’est donc avec un retard certain que je souhaite vous faire partager une belle expérience de cinéma en plein air, datant du début du mois d’août, dans les environs de Lille. Une séance en plein air à Lille? Oui, vous avez bien lu! Cela n’étonnera pourtant pas les habitants de ma riante région. Si l’été dans le Nord (…oups! Les Hauts de France, si vous préférez…) n’est pas vraiment celui que l’on imagine quant à la saison de la farniente et de la détente, les beaux moments n’y sont pas absents pour peu que la météo le permette!

C’est ainsi que le soir du 6 août dernier, du côté de Tourcoing, grâce à l’Espace Naturel Métropolitain et Cinéligue, j’ai eu le privilège d’une très belle séance de rattrapage avec le film LA CLÉ DES CHAMPS de Claude Nuridsany et Marie Pérennou.

Pique-nique et cinéma

À dire vrai, cette séance en plein air fut l’occasion d’un double rattrapage. L’idée première de l’Espace Naturel Métropolitain est de faire (re)découvrir le canal de Roubaix de façon ludique et participative, par le biais de manifestations impliquants directement les visiteurs intéressés. Avec l’aide de Cinéligue – et sa vocation d’amener les films au public de façon itinérante – une série de projections en extérieur fut décidée pour la première fois au cours de l’été 2016, les films sélectionnés ayant bien sûr un lien avec la nature.

À Tourcoing, ce 6 août dernier, au sein de l’un des centres dédiés à l’Espace Naturel Métropolitain, la projection du film LA CLÉ DES CHAMPS fut organisée avec une visite-introduction de l’association, les improvisations d’un couple de comédiens et un pique-nique. Au choix, chacun pouvait y amener son propre repas ou commander à la baraque-à-frites LES TONTONS FRITEURS, idéale pour les ch’tis gourmands cinéphiles !

Assis sur des bancs autour d’une simple table en bois, ce fut l’occasion de rencontrer d’autres curieux, cinéphiles et amoureux de la nature, de partager (avec modération, bien sûr) un petit rosé frais estival et de se s’éloigner progressivement des soucis du quotidien.

Contre toute attente, malgré son emplacement urbain, la maison et le jardin abritant l’Espace Naturel et, le temps d’un soir cette séance en plein air, nous offrit un dépaysement total ! Aucun bruit ne nous parvenait des rues avoisinantes, comme si la ville et son bourdonnement incessant s’était mise au diapason de cette belle projection.

Coupés du monde, nous nous installions tranquillement dans nos transats. Et sous l’obscurité progressive et le ciel remplit d’étoiles, la séance pouvait commencer…

Le bonheur est vraiment dans le pré

LA CLÉ DES CHAMPS évoque les souvenirs du narrateur (Denis Podalydès) au cours d’un été, lorsqu’il était enfant. En vacances chez un oncle à la campagne, le petit garçon qu’il était alors (Simon Delagnes) fit la découverte d’une mare peuplée d’insectes et de petites créatures étonnantes, source d’observations et de rêveries fantastiques.

la-cle-des-champs-2011-22800-1826517239

Les expéditions régulières de l’enfant sont une source inépuisable de découvertes, la mare et sa faune devenant le théâtre de son imagination. La nature environnante et les habitants de ce lieu secret lui font ainsi vivre un merveilleux été, à des lieues de son quotidien.

Mais se croyant seul, le jeune garçon réalise bientôt qu’une petite fille (Lindsey Hénocque), Iris, s’évade elle aussi dans la nature pour des balades créatives et récréatives…

la-cle-des-champs

Trouver à notre époque un tel film, d’une grâce et d’une fraîcheur rares, n’est pas chose facile. LA CLÉ DES CHAMPS parvient ainsi à émouvoir et émerveiller par la beauté et la pureté de ses images. Et les deux cinéastes Claude Nuridsany et Marie Pérennou, déjà auteurs de MICROCOSMOS en 1996, ont à nouveau réussi à dépasser le simple documentaire naturaliste.

Leur idée est de nous faire découvrir un univers si loin et pourtant si proche du notre à travers un conte nostalgique et bucolique. Comme pour MICROCOSMOS, mais ici à travers les yeux des deux jeunes héros du film, les petites créatures du marais deviennent de véritables personnages de fiction, tantôt comiques, touchants ou effrayants, grâce entre autres à un excellent travail sonore.

la-cle-des-champs-1

Retrouvant mon âme d’enfant, je me suis vite laissé porter par la beauté simple de ce récit initiatique. Le contexte de la projection du film n’y était sans doute pas pour rien, c’est sûr. La vie en plein air était autant sur l’écran qu’autour de moi. Et l’immersion était totale !

LA CLÉ DES CHAMPS s’avère une magnifique ode à la nature et à l’enfance. Comme pour les deux enfants du film, et probablement pour nombre d’entre nous, ces deux mondes sont indissociables tant cette période lié à l’apprentissage est le meilleur moment pour comprendre l’importance de notre environnement dans notre enrichissement personnel. Nos vies urbaines ne doivent pas nous faire oublier nos origines. Et la mare de LA CLÉ DES CHAMPS s’apparente alors à un royaume où l’eau est une source de vies aussi variées qu’extraordinaires.

la-cle-des-champs-06

Véritable dépaysement poétique et enchanteur, sans effets spéciaux mais avec une infini patience (le tournage du film s’est étalé sur 2 ans entre 2008 et 2010), LA CLÉ DES CHAMPS est une très belle réussite. Comme je l’évoquais déjà un peu plus haut, sa projection dans un cadre hors norme et à l’initiative de l’Espace Naturel Métropolitain m’a donné envie de retenter l’expérience l’été prochain. Face à l’écran et sous les étoiles…

la-cle-des-champs-01


LA CLÉ DES CHAMPS (2011) de Claude Nuridsany et Marie Pérennou.
Avec Simon Delagnes, Lindsey Hénocque, Jean-Claude Ayrinhac, Denis Podalydès…
Scénario : Claude Nuridsany et Marie Pérennou. Musique : Bruno Coulais.

Crédits photos : ©  Thelma Films, Manchester Films, Wild Bunch et Les Films de la Véranda.


BANDE ANNONCE


BONUS

Cliquez ici pour découvrir la Bande Originale du film signée Bruno Coulais.

cledeschamps_affiche

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. rp1989 dit :

    Je trouve ton choix excellent! C’est un film peu connu donc déjà à découvrir qui, comme tu dis, nous rappelle notre lien important avec la nature. En plus, dans un cadre plutôt positif et humain. Chapeau!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Rose ! Oui, c’est un très beau film, utile et vraiment dépaysant. Je l’avais manqué lors de sa sortie en décembre 2011… Mais c’est franchement à voir !

      Aimé par 1 personne

      1. rp1989 dit :

        Je me le note et si je le vois, je n’hésiterai pas à chroniquer et à te partager mon avis :).

        Aimé par 1 personne

  2. Romy21 dit :

    Je ne connaissais pas du tout ce film mais les images sont super jolies !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te le conseille Romy, c’est un petit bijou !

      Aimé par 1 personne

  3. Alors moi déjà, j’ai beau habiter sous la Loire (et même « dans la Loire »), j’aime beaucoup Lille. C’est clairement une des villes les plus agréables et les plus accueillantes où j’ai pu aller et ce petit pique nique cinéphile en est tout à fait l’illustration.
    Je n’avais jamais entendu parler de ce film, et il a l’air merveilleux. Moment de nostalgie intense dans les petites danseuses coquelicots: certains jeux sont éternels.

    Aimé par 1 personne

    1. Grand grand merci pour ton message Girlie !! Ça réchauffe min cœur de Chtimi 🙂
      C’est vrai que Lille (et ses environs) peut être une ville très agréable, où il fait bon vivre et sortir…
      Pour le film, c’est un vrai coup de cœur. Comme toi, j’étais passé à côté lors de sa sortie. Dans le brouhaha des sorties hebdomadaires, je suis très heureux d’avoir pu faire une telle séance de rattrapge !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s