Livre: « LE CINÉMA FRANÇAIS, C’EST DE LA MERDE ! »

La petite gué-guerre entre ceux qui défendent le cinéma français et ceux qui le détestent est toujours d’actualité. J’ai déjà abordé ce sujet de façon détournée et je ne cherche pas ici à relancer un débat stérile à l’aide d’arguments inattaquables ou non, que l’on soit pro ou anti ciné hexagonal. Mais force est de reconnaître qu’entre des récits ennuyeux s’adressant en priorité à un public parisien et des comédies balourdes destinées à une diffusion télé en prime-time, les films de notre joyeux pays ne donnent pas toujours envie de les mettre en valeur…

Alors, que reste-t-il à faire ? Enterrer purement et simplement le cinéma français ou ne défendre qu’un certain style de réalisations politiquement correctes ? Derrière un titre provocateur, “LE CINÉMA FRANÇAIS, C’EST DE LA MERDE” réunit 75 chroniques de films made in France, sur plus de 50 ans d’histoire du 7ème art, et prouvant par l’exemple que notre cinéma n’est pas si moisi que ça.

LES YEUX SANS VISAGE, terrifiant et poétique exemple du film d’horreur à la française.

Derrière ce livre au format A5, il y a le collectif DISTORSION, déjà à l’origine de la revue du même nom et finançant ses publications par le biais de la prévente. Une bande d’enragés de la pelloche, s’éloignant volontairement de la critique ciné habituelle pour défendre un cinéma en dehors des courants classiques.

Agrémenté d’illustrations inédites et d’une mise en page qui pique aux yeux (un côté underground voulu, on s’en doute…), « LE CINÉMA FRANÇAIS… » revient sur une poignée de films que les rediffusions télé et les ciné-clubs ignorent poliment malgré d’évidentes qualités.

20 ans avant son avènement, LE PRIX DU DANGER dénonçait les dérives de la télé-réalité.

Des classiques étranges comme LES YEUX SANS VISAGE de George Franju, des films post-apocalyptiques tels MALEVIL de Christian de Chalonge (d’après un roman de Robert Merle) ou DEMAIN LES MÔMES avec Niels Arestrup, des pamphlets visionnaires comme LE PRIX DU DANGER d’Yves Boisset ou LES CHIENS d’Alain Jessua… tous ces films sont finement présentés et décortiqués, preuve que le cinéma dit « de genre » n’est pas la priorité des anglo-saxons.

Après l’apocalypse nucléaire, tout est à reconstruire dans MALEVIL.

La grande réussite de ce bouquin hors-norme est de nous donner envie de (re)plonger illico dans ces 75 œuvres. J’ai eu, pour ma part, la chance d’en voir plusieurs parmi la liste proposée. Et même si je ne partage pas l’enthousiasme du collectif Distorsion sur certains films, je dois reconnaître que sa motivation est contagieuse et permet de comprendre que cinéma populaire et divergent peuvent parfois cohabiter pour le meilleur.

« LE CINÉMA FRANÇAIS, C’EST DE LA MERDE » est au final un livre diablement attachant et nécessaire, recommandé pour les mordus de cinéma différent, de raretés et de pépites oubliées. On peut le trouver en vente sur le net et dans toutes les bonnes librairies.

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Voilà une très bonne idée! Je pense vraiment que le cinéma français c’est tout sauf de la merde. Par contre, la production et la distribution française, c’est aussi audacieux qu’un damart avec un bord à dentelle. Mais ça bouge, petit à petit, voir le succès de Grave!

    Aimé par 1 personne

    1. Comme dans toute production cinématographique, il y a du bon et du mauvais. Mais quelques irréductibles résistent encore et toujours 😉

      J'aime

  2. augustinesaintpaul dit :

    Un super conseil merci !!!!! Le cinéma français n’est pas de la merde, mais je trouve quand même que ces dernières années le cinéma français se cantonne un peu dans certains genres qui ne plaisent pas à tout le monde, que ce soit des comédies lourdes, des films sociaux ou alors des films glauques avec des intrigues malsaines.

    Aimé par 1 personne

    1. De rien Augustine. Ce bouquin permet justement de découvrir certains films français qui méritent d’être vus ou revus. Et parvient, d’une façon détournée, de reconsidérer le cinéma français.

      J'aime

  3. rp1989 dit :

    Ce livre me tente beaucoup :).
    Il y a des choses intéressantes dans le cinéma français mais cela demande parfois de la recherche et de la curiosité.
    Pour ma part, j’aime voir de toutes les nationalités et j’essaie de voir un peu de tout parmi ce qui est proposé.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il devrait te plaire, Rose. Il y a quelques pépites qui devraient satisfaire ta curiosité et tes envies de découvertes 😉

      Aimé par 1 personne

  4. manU dit :

    Il a justement attiré mon attention dans une librairie cette semaine !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu peux y aller Manu, ça devrait te plaire je pense 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s