TU NE TUERAS POINT – 1 DVD / 1 article avec Cinétrafic

Le site Cinétrafic m’a permis cette nouvelle séance de rattrapage, concernant cette fois un film de guerre réalisé par Mel Gibson et inspiré d’une histoire vraie : TU NE TUERAS POINT.


L’histoire

Durant la Seconde Guerre Mondiale, l’histoire vraie de Desmond Doss (Andrew Garfield), objecteur de conscience et farouche croyant. En raison de son appartenance à l’église advantiste, il va refuser de porter une arme et combattre l’ennemi malgré son affectation dans le Pacifique et sa participation à la bataille d’Okinawa…

La critique

Le film de Mel Gibson est, à lui seul, un objet de contradiction. D’un côté, il a cette qualité indéniable de mettre en lumière l’histoire, en apparence incroyable et pourtant bien réelle, d’un homme qui traversera l’un des moments les plus sanglants de l’Histoire tout en refusant de se battre et d’entrer dans le conflit. De l’autre côté, TU NE TUERAS POINT donne l’impression de faire l’apologie de la violence qu’il dénonce.

Acteur charismatique enchaînant les succès commerciaux dans les années 80/90 avec les séries des MAD MAX ou des ARME FATALE, Mel Gibson a également prouvé ses talents de réalisateurs depuis L’HOMME SANS VISAGE en 1993. Mais ses récentes frasques – dépendance à l’alcool, propos homophobes et antisémites… – ont entaché sa popularité et ont contribué à l’écarter de nombreux plateaux de tournage.

Catholique pratiquant très impliqué, son intégrisme transparait dans son parcours de cinéaste avec des films comme LA PASSION DU CHRIST ou APOCALYPTO. Le sujet même de TU NE TUERAS POINT ne pouvait que l’interpeller.

Dans une atmosphère où se côtoient brutalité crue et références à la religion, TU NE TUERAS POINT est bien un film de Mel Gibson. D’une violence qui ferait passer la scène de débarquement d’IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN pour un souvenir de vacances à la plage, le film s’avère d’un réalisme éprouvant et souvent pénible à voir, tout en véhiculant une naïveté certaine quant à la foi.

Pour ce dernier point, votre propre attitude concernant la religion sera sûrement décisive et influencera peut-être votre jugement. On peut certes être touché par un film inspiré d’un récit religieux sans pour autant être croyant. En ce qui me concerne, cette composante de TU NE TUERAS POINT ne m’a fait aucun effet, si ce n’est de l’indifférence. Est-ce du en partie à la fadeur d’Andrew Garfield que je n’ai pas trouvé convainquant dans le rôle principal ? C’est bien possible…

Desmond Doss a beau nous être présenté comme un héros par son attitude et son parcours assimilé à un véritable chemin de croix, le film peut aussi provoquer un phénomène de rejet. Entre l’incompréhension et le mépris de ses compagnons d’armes, et sa confrontation avec l’horreur de la guerre, le personnage n’est pas dénué d’interêt. Mais le traitement peu subtile du film ne m’a pas convaincu et m’a donné le sentiment de jouer contre lui.

On est d’accord : impossible d’évoquer la guerre au cinéma sans en montrer les aspects les plus monstrueux. Mais avec un tel cinéaste à sa tête, on peut aussi y déceler une certaine complaisance. À vous de vous faire votre avis si le cœur (bien accroché) vous en dit…


Bande-annonce

TU NE TUERAS POINT (2016) Mel Gibson.
Avec Andrew Garfield, Vince Vaughn, Sam Worthington, Teresa Palmer, Hugo Weaving…  
Scénario: Andrew Knight, Robert Schenkkan et Randall Wallace. Musique: Rupert Gregson-Williams.

Crédits photos: © Icon Productions / Cross Creek Pictures


Les compléments

Les compléments d’usages comprennent les différentes versions du film quant au langage choisi, avec ou sans sous-titres, ainsi que des bandes-annonces. Une présentation quelque peu solennelle de Mel Gibson en personne rend hommage aux soldats américains de la Seconde Guerre Mondiale durant une minute. Mais l’interêt principal des suppléments du DVD tient dans un making-of d’un peu plus d’une heure revenant sur la génèse du film et sa réalisation.


TU NE TUERAS POINT est sorti le 9 mars 2017 chez METROPOLITAN FILMEXPORT.

Quels sont les meilleurs films d’action ? La réponse sur Cinétrafic où vous pouvez retrouver la fiche de ce DVD dans LE MEILLEUR DES FILMS DE GUERRE 2017.

Publicités

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. zookd dit :

    Une très belle réalisation de Mel Gibson qui est devenue spécialiste du genre. bravo pour cet excellent article qui donne un bel aperçu du film.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Zookd… même si je ne pense pas avoir donner envie de voir le film 😉

      J'aime

  2. le Bison dit :

    Un film qui prête effectivement à débat, ne serait-ce pour son réalisateur Mel Gibson qui fait également beaucoup débat.
    Alors, oui, mise en avant d’un héros ou apologie d’une certaine violence ?
    La violence extrême est souvent présente dans ses réalisations…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est sûr, ses films sont souvent très violents. C’était déjà le cas pour Braveheart, par exemple. Que j’ai pourtant préféré.

      J'aime

  3. rp1989 dit :

    J’avais beaucoup aimé Braveheart et Mel Gibson est un excellent acteur.
    Je n’ai absolument rien contre les films de guerre mais disons qu’en ce moment, ce n’est pas mon truc. Je me le note au cas où :).

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, moi aussi j’ai beaucoup aimé Braveheart et son premier film, L’homme sans visage, était très touchant. Après, pour ce film là, le sujet mérite d’être découvert et Gibson sait tenir une caméra. Mais le côté « bondieuseries » ne m’a pas concerné. Quant à la violence du film… difficile de l’éviter quand on parle de guerre mais là, c’est du brutal !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s