SOLO : A STAR WARS STORY de Ron Howard

l’histoire

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… Sur la planète Corellia dédiée à la construction des vaisseaux interstellaires, alors que l’Empire a commencé son règne de la terreur, le jeune Han (Alden Ehrenreich) vit de petits larcins. Il rêve de quitter son univers de misère avec la belle Qi’Ra (Emilia Clarke) et de devenir le meilleur pilote de la galaxie…


La légende du gentil vaurien

Le préquel – ou la préquelle, cela fonctionne aussi – est devenu en quelques années une tendance prisée des studios hollywoodiens détenteurs de franchises lucratives. Se basant sur les éventuelles questions que pourraient se poser les fans, ces « origins stories » sont sensés nous éclairer sur le passé de personnages ou sur ce qui a pu se produire avant un récit connu de tous.

Inutile de nous prendre pour des quiches : le prequel, comme le remake ou le reboot, ne sert qu’à faire rentrer les brouzoufs. Point barre.

Lorsque la maison Disney a pris les commandes de la saga Star Wars, les fans se sont inquiétés. Comment envisager l’avenir de ce phénoménal space opera dans la maison de Mickey ? On sait, depuis LE RÉVEIL DE LA FORCE et ROGUE ONE que ces craintes n’étaient pas fondées.

Certes, tout le monde n’y trouve pas satisafaction. LES DERNIERS JEDIS, avec ses prises de risques, cherchant à s’éloigner du « canon » déposé par Tonton George (Lucas), a soulevé des vagues de mécontentements chez les puristes… alors que l’Episode VII était critiqué pour ses ressemblances avec l’Episode IV ! Bref… On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est bien connu.

Après ROGUE ONE se déroulant juste avant STAR WARS : UN NOUVEL ESPOIR, filme sombre mais plutôt réussi, SOLO arrive pour présenter la légende du gentil vaurien, pilote hors pair et futur papa de Quiche Lorraine… pardon, Kylo Ren. L’un des personnages emblématiques de la saga intergalactique, adepte de la cure cryo-carbonite,  meilleur pote d’un Wookie débonnaire, et ayant fait fondre le cœur d’une princesse rebelle.

Que penser de ce film à la production mouvementée, Ron « Richie » Howard ayant remplacé le duo de réalisateurs Phil Lord et Chris Miller (TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES, 21 JUMP STREET…) en cours de tournage ? Du bien malgré un accueil général plutôt tiedasse et des premiers retours critiques assez durs. SOLO ne révolutionne ni la saga STAR WARS, ni le 7ème art. Mais le film, co-scénarisé par Lawrence Kasdan, est un divertissement réussi, bien plus pêchu et attachant que les Episodes I à III réunis.

Bien sûr, ce sont les connaisseurs et fans qui y prendront le plus de plaisir, tant les allusions et autres clins d’œil aux premiers films y sont nombreux. Le fan-service d’usage ? C’est certain même si ces petites pépites sont parfois subtiles. Mais il n’empêche que SOLO remplit aisément l’un de ses  objectifs : celui de divertir, sans se prendre au sérieux.

Certes, il y a des longueurs dans la dernière partie, affaiblissant le rythme du récit. Alden Ehrenreich n’a pas le charisme et le sourire canaille d’Harrison Ford. Quant au caméo surprise en fin de film, il paraît incongru… sauf si une ou plusieurs suites sont à prévoir.

Mais pour le reste, malgré l’avis des grincheux, SOLO s’avère une agréable surprise, sans conséquences mais remplissant son but : proposer un film rythmé et dépaysant. Que demander de plus ?


SOLO : A STAR WARS STORY (2018) de Ron Howard.
Avec Alden Ehrenreich, Emilia Clarke, Woody Harrelson, Donald Glover, Joonas Suotamo, Thandie Newton…
Scénario : Lawrence et Jonathan Kasdan. Musique : John Powell et John Williams.

Crédits Photos : © Lucasfilm / Walt Disney Pictures


BANDE-Annonce
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s