JURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM de Juan Antonio Bayona

L’histoire

3 ans après la catastrophe survenue au parc d’attractions « Jurassic World », un volcan s’est réveillé sur l’île d’Isla Nublar où vivent en liberté les dinosaures ramenés artificiellement à la vie. L’opinion publique est partagée. Mais Claire Dearing (Bryce Dallas Howard), devenue depuis une vraie défenseuse de la sauvegarde des créatures du jurassique, entraîne le baroudeur Owen Grady (Chris Pratt), son ex compagnon , dans ce qu’elle croit être une mission de sauvetage…


espèces très MENACÉES

En 2015, JURASSIC WORLD avait relancé la saga des dinos inaugurée en 1993 par Steven Spielberg et Michael Crichton avec le désormais mythique JURASSIC PARK. Carton planétaire impressionnant malgré un réel sentiment de déjà-vu et des personnages stéréotypés et peu attachants, ce 1er opus signé Colin Trevorrow marquait les débuts d’une nouvelle trilogie dont ce FALLEN KINGDOM, réalisé par Juan Antonio Bayona (auteur du très bon L’ORPHELINAT) est le deuxième volet.

Sans trop y croire, je me suis rendu en salle, histoire de me faire ma propre opinion malgré mes réserves quant au film de Trevorrow.

J’arrête là le suspense : FALLEN KINGDOM est plutôt une bonne surprise en ce qui me concerne, au scénario plus novateur et prenant que son prédecesseur.

Doté d’une introduction spectaculaire et de moments de bravoure réussis, le film de l’Ibérique Juan Antonio Bayona parvient même à surprendre par des choix graphiques étonnants pour ce genre de blockbusters, comme l’intrusion d’un méchant dino dans une demeure gothique digne des productions Hammer par exemple.

Certes, les personnages principaux (Bryce Dallas Howard et Chris Pratt) sont toujours aussi creux, véhiculant une multitude de clichés agaçants ou involontairement comiques. Autour d’eux, les autres humains du récit ne sont guère mieux pourvus : un jeune génie de l’informatique peureux, élément cocasse de rigueur; un chasseur de fauves roublard et détestable dont on attend la mort avec impatience; une toubib geek et tatouée; un jeune loup de la finance, meurtrier sans scrupules; un John Hammond bis sorti d’une pochette surprise et bourré de remords; une petite fille débrouillarde et futée…

Si cette dernière s’avère toutefois la plus attachante du lot, l’une des surprises que l’on ressent à la vision de FALLEN KINGDOM vient de cette empathie que l’on éprouve progressivement pour les dinos du parc.

Le film offre une réelle – et bienvenue – prise de conscience écologique qui n’était peut-être pas aussi bien développée dans les autres opus de la saga, lui conférant un petit supplément d’âme non négligeable et une véritable émotion lors de certaines séquences.

Entre les humains vénales et « monstrueux » et les dinosaures, Bayona ne cache pas sa préférence et on lui donne raison à 200%. On en vient à jubiler de voir les protagonistes du film se faire croquer tout cru !

Sans être exempt de défauts, FALLEN KINGDOM est une suite réussie, plus intéressante et soignée que son prédecesseur, spectaculaire et source de réflexion entre deux sursauts de peur. Quand le blockbuster n’est pas trop bête…

NB : Certains parents n’ont peut-être pas le choix ou répondent à une demande de leur progéniture… mais je ne comprends pas ceux qui emmènent des mômes de 4/5 ans voir un film comme FALLEN KINGDOM !? Dans la salle où j’assistait à la projection, une mère est sortie en urgence avec un petit père qui était de plus en plus effrayé au fur et à mesure que le film avançait. Sans être gore ni interdit au moins de 12 ans,  FALLEN KINGDOM peut être réellement traumatisant pour un enfant en bas âge. Vous êtes prévenus…


jURASSIC WORLD : FALLEN KINGDOM (2018) de Juan Antonio Bayona.
Avec Bryce Dallas Howard, Chris Pratt, B. D. Wong, Ted Levine, James Cromwell, Rafe Spall… et la participation de Jeff Goldblum dans le rôle du Dr Ian Malcolm.
Scénario : Derek Conolly et Colin Trevorrow. Musique : Michael Giacchino.

Crédits photos : © Universal Pictures / Amblin Entertainment


Bande-annonce
Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. le Bison dit :

    Oui, il y a des parents inconscients…

    En fait, j’ai nettement préféré le premier… Les dinosaures sont toujours aussi beaux, majestueux, cruels envers les humains de mauvaises âmes mais j’ai trouvé les scènes sans Dino plutôt creux, un peu mou. J’attends quand même le troisième volet.

    J'aime

    1. Pour ma part, à part une ou deux scènes intéressantes, le 1er film n’était qu’un remake de Jurassic Park, critiquant de façon à peine déguisé le système mercantile hollywoodien… tout en s’y complaisant malgré tout ! Je trouve Fallen Kingdom plus intéressant dans son récit et dans son traitement visuel.

      J'aime

  2. Sweet Judas dit :

    J’avais trouvé le premier volet déjà très mauvais, entre Blue la raptor domestiquée et l’Indominus Rex, Owen Grady et sa coolitude comme le précisait le synopsis (non mais j’veux dire, c’est même pas un mot, flûte), Bryce et son rire de chèvre sous acides… Je crois que je suis toujours en train d’essayer de digérer le film.
    Cette suite ne fait qu’accroître ma perplexité et ma déception. Exception faite de quelques scènes qui ont fait écho de manière dramatique à mes souvenirs d’enfance (ce pauvre brachiosaure abandonné dans les flammes, c’était trop triste), le reste mise sur de la surenchère et de la copie de scènes cultes des précédents volets (à ce stade, je vois pas comment on peut parler d’hommage sans passer pour le plus gros hypocrite de la Terre). Tout est trop éparpillé, tout va à deux cents à l’heure et, en conséquence de quoi, tout est survolé, forcément.
    Et puis, pourquoi ce choix de Bryce Dallas Howard ? Sincèrement, pourquoi ? Elle est encore plus mauvaise que dans le premier épisode, c’en est presque gênant à regarder. Bon, en même temps, c’est écrit avec les pieds donc « bien jouer », je suppose que c’est un concept un peu abstrait 😀

    J'aime

    1. Bien d’accord avec toi sur Bryce Dallas Howard à laquelle j’ajouterai Chris Pratt, 2 mauvais et insipides acteurs qui ont le charisme d’une quiche mouillée ! En ce qui concerne le film, sans parler de réussite, je le trouve cependant mieux fait et plus intéressant que le précédent.

      Aimé par 1 personne

      1. Sweet Judas dit :

        Mieux fait et plus intéressant, oui (c’est pas trop difficile en même temps). De là à dire que ça suffit pour en faire un bon film… 🙂

        J'aime

    2. Après, les goûts et les couleurs… Dis plutôt que tu n’as pas aimé. Pour ma part, mis de côté les deux mauvais acteurs principaux, ça n’est pas un mauvais film. Mais c’est mon avis.

      J'aime

      1. Sweet Judas dit :

        « Dis plutôt que tu n’as pas aimé » … Heu oui, c’est bien ce que je voulais dire. Je me suis mal exprimée, visiblement ?
        Constater qu’il est « moins nul » que le premier ne m’a pas conduite à l’apprécier individuellement pour autant. Le style donneur de leçons et détenteur d’une notion illusoire du bon goût n’est pas le mien (d’autant que je me ferais jeter des pierres souvent, rapport au fait que j’aime plus les trucs qui explosent ambiance Michael Bay et Zach Snyder que les comédies de moeurs à la française. Mébon)(Toussa pour dire qu’on est d’accord sur le principe des goûts, des couleurs et de la nature).

        J'aime

  3. Céline dit :

    Je n’étais pas trop fan de Jurassic Park, mais quand Jurassic World est sorti, j’ai décidé de le visionner. J’ai aimé le film. Je ne savais pas que le deuxième était déjà disponible, mais j’ai l’intention de le regarder bientôt. Tout comme toi, je ne crois pas qu’un enfant de 4/5 ans aurait dû être dans la salle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s