SANS UN BRUIT de John Krasinski

L’histoire

Notre monde a été envahi et dévasté par de redoutables créatures, aveugles mais très sensibles au moindre bruit. Dans cet univers extrêmement  hostile, Evelyn et Lee Abbott (Emily Blunt et John Krasinski) tentent de survivre avec leurs deux enfants dans une ferme transformée en camp de survie. Communiquant entre eux par le biais du langage des signes que leur fille Regan (Millicent Simmonds), malentendante, utilise au quotidien, ils s’organisent tant bien que mal. Mais bientôt, Evelyn tombe enceinte…

Le silence est d’or

Pari risqué mais hautement réussi que ce thriller fantastique signé du comédien, scénariste et donc cinéaste John Krasinski. Alors que le monde du 7ème art – et Hollywood en particulier – nous a habitué à des blockbusters bruyants et survitaminé, Krasinski nous offre un film de science-fiction minimaliste et pratiquement sans paroles.

Sur une Terre où seuls les bruits de la nature se font entendre, les rares survivants tentent de subsister comme cette famille Abbott auquel on s’identifie sans peine.

Interprétés avec justesse et conviction par le couple à la ville comme à l’écran Krasinski/Blunt, les héros malgré eux de ce récit hautement anxiogène n’ont rien de super-héros invincibles et armés jusqu’aux dents.

Ce sont des êtres ordinaires dans un contexte extraordinaire et cauchemardesque, protégeant comme ils peuvent leur famille après la perte dramatique du plus jeune de leurs enfants.

À travers ce récit sous haute tension, SANS UN BRUIT évoque la beauté et la fragilité de la famille. Comment agir en parents responsables dans un monde hostile et brutal ? Comment prendre soin de ses proches et leur offrir un avenir sûr alors que tout n’est que danger au delà du cercle familial ?

Cette invasion hors-norme n’est jamais expliquée. Tout au plus, on peut voir par le biais de unes de qotidiens que ces envahisseurs sont bel et bien présents, que seul le silence permet de se protéger.

Sans négliger pour autant les scènes chocs et les purs moments d’angoisse – cœurs sensibles, vous êtes prévenus, vous allez avoir peur ! – John Krasinski réalise un émouvant portrait d’une famille dans la tourmente, où les magnifiques décors naturels cachent les plus terrifiants des dangers.

Sans oublier un duo d’enfants acteurs remarquables – le jeune Noah Jupe et l’épatante Millicent Simmonds – et une BO tendue signée Marco Beltrami, SANS UN BRUIT est une très bonne surprise estivale, un divertissement haut de gamme et redoutable d’efficacité. Des sueurs froides qui donnent à réfléchir.


SANS UN BRUIT (2018) de John Krasinski.
Avec Emily Blunt, John Krasinski, Millicent Simmonds, Noah Jupe…
Scénario : Scott Beck, John Krasinski et Bryan Woods. Musique : Marco Beltrami.

Crédits photos : © Paramount Pictures


BANDE-ANNONCE
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s