LES INDESTRUCTIBLES 2 de Brad Bird

L’HISTOIRE

Après avoir mis KO le maléfique Syndrome, les Parr alias les Indestructibles – Bob, Helen, Violet, Flèche et Jack-Jack – continuent de sauver le monde. Mais les dégâts occasionnés par leurs derniers actes bloquent à nouveau leurs activités. Ils sont vite contactés par Winston Deavor, un milliardaire nostalgique des super-héros de la grande époque, et sa sœur scientifique Evelyn, pour braver les interdictions gouvernementales et reprendre leurs costumes. Helen / Elastigirl représentera les super-héros et sera filmée au cours de ses actes de bravoure, tandis que Bob / Mr Indestructible restera l’homme au foyer…

UNE FAMILLE SUPER FORMIDABLE

De tous les films Pixar réunis, LES INDESTRUCTIBLES est probablement mon préféré, celui que je peux revoir régulièrement sans jamais m’en lasser. 14 ans après un excellent premier volet , le réalisateur Brad Bird reprend les commandes pour de nouvelles aventures de la super famille Parr, démarrant juste là où on les avait laissé.

L’activité super-héroïque pose toujours des problèmes déontoliques et logistiques dans la société, la lutte contre les super-vilains causant d’énormes et dangereuses destructions. Et les Indestructibles risquent à nouveau d’être mis sur la touche… avant que n’intervienne ce couple aux motivations « philantropiques ». Amis ou ennemis ?

À côté de ce suspense assez vite résolu, cette suite réussie renoue avec l’introspection familiale sur le ton de la comédie tendre et désopilante. Par le biais d’un film d’animation pour tous, Brad Bird nous rappelle que les temps ont changé, que les rôles du père et de la mère ne sont plus déterminés par le sexe. Et que l’éducation des enfants reste la plus belle et délicate des aventures.

Avec les personnages du couple frère-sœur Deavor, le film critique en substance les excès de la nostalgie comme ceux d’un monde qui perd la notion de responsabilité lorsque les super-héros sont là pour sauver le monde.

Bien sûr, LES INDESTRUCTIBLES 2 reste avant tout un excellent divertissement. L’excellence technique – qui n’est plus vraiment à prouver chez Pixar – se met à nouveau au service d’une réalisation fluide et sans temps mort, remplie de scènes mémorables et d’une grande drôlerie.

La découverte – et la pratique – des surprenants pouvoirs du bébé Jack Jack fait partie des moments cultes du film, pouvant donner lieu sans problèmes à une mini série spin-off à eux seuls. Le retour de la créatrice de costumes Edna offre là aussi un moment délirant et décalé.

Nouvelle réussite tout à la fois divertissante, intelligente et soignée tant dans l’écriture que la réalisation, LES INDESTRUCTIBLES 2 est un incontournable de l’été.


LES INDESTRUCTIBLES 2 de Brad Bird (2018)
Avec les voix françaises de Gérard Lanvin, Déborah Perret, Louane, Timothé Vom Dorp, Thierry Desroses, Amanda Lear…
Scénario : Brad Bird. Musique : Michael Giacchino.

Crédits photos : © Pixar / Walt Disney Pictures


BANDE-ANNONCE
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s