5 raisons de (re)voir TOUT FEU TOUT FLAMME

À l’occasion de sa ressortie en salles et vidéo dans une version restaurée et haute définition, voici 5 raisons, parmi beaucoup d’autres, de voir ou revoir ce beau classique de la comédie sentimentale française qu’est TOUT FEU TOUT FLAMME de Jean-Paul Rappeneau.

 

POUR SON RÉCIT ENTRE RIRES ET LARMES

TOUT FEU TOUT FLAMME se déroule en France et en Suisse, au début des années 80. Pauline Valance (Isabelle Adjani) est une jeune polytechnicienne brillante, collaboratrice du ministre des finances. Depuis la mystérieuse disparition de son père Victor (Yves Montand), charmeur et escroc notoire, elle s’occupe seule de sa grand-mère et de ses deux sœurs. Mais un jour, Victor refait surface comme si de rien n’était. Alors que toute la famille Valance fête son retour, Pauline soupçonne une nouvelle arnaque de son roublard de père…

Sortie en 1981, TOUT FEU TOUT FLAMME est une brillante comédie sentimentale, élégante et sensible, tendre et sans temps morts. L’un des (trop) rares films de Jean-Paul Rappeneau, cinéaste talentueux qui n’a tourné que 8 films en près de 50 ans.

Reprenant le meilleur des comédies romantiques et familiales, le film joue sur les rapports « je t’aime, je te hais » entre un père et sa fille aînée, entre un escroc charmeur et une jeune femme droite et sensible. Si TOUT FEU TOUT FLAMME n’est pas un drame, il n’est pas dénué d’une douce mélancolie en évoquant la compléxité des rapports familiaux, faits de sentiments mêlés, de non-dits et de tendresse.

 

POUR L’ALCHIMIE DE SON DUO DE STARS

L’un des atouts de TOUT FEU TOUT FLAMME est son superbe couple de stars. En 1981, année de sortie du film, Yves Montand et Isabelle Adjani sont au sommet de leurs carrières respectives.

Montand est alors un acteur/chanteur renommé depuis plus de 30 ans, artiste connu pour ses engagements politiques qui forcent l’admiration ou agacent. mais dont le parcours est semé de chefs-d’œuvre incontestables du 7ème art et de chansons inoubliables.

Adjani est à cette époque l’une des jeunes actrices françaises les plus aimées du public et de la critique, cumulant depuis une dizaine d’années les rôles forts et les succès : LA GIFLE, L’HISTOIRE D’ADÈLE H, BAROCCO…

Leur complicité à l’écran est si évidente que l’on se demande, en les voyant, pourquoi aucun cinéaste n’y avait pensé auparavant. Dans des rôles sur-mesure, très proches de leurs personnalités et de leurs images publics, on ne voit plus deux acteurs mais un père et sa fille.

 

POUR SON RÉALISATEUR JEAN-PAUL RAPPENEAU

La carrière du cinéaste Jean-Paul Rappeneau est digne d’un travail d’orfèvre. Après un court-métrage en 1958, il ne réalisa qu’une poignée de films, de LA VIE DE CHÂTEAU en 1966, son premier long-métrage avec Catherine Deneuve et Philippe Noiret, à BELLES FAMILLES en 2015 avec Mathieu Amalric et Nicole Garcia.

Scénariste sur ZAZIE DANS LE MÉTRO de Louis Malle ou L’HOMME DE RIO de Philippe De Broca, ce réalisateur minutieux est réputé pour consacrer beaucoup de temps à peaufiner les récits de ses films.

Le réalisateur Jean-Paul Rappeneau entre Isabelle Adjani et Lauten Hutton

Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer LES MARIÉS DE L’AN II, LE SAUVAGE et, bien sûr, la version de CYRANO DE BERGERAC avec Gérard Depardieu sortie en 1990.

Privilégiant la qualité à la quantité, Rappeneau prouvait encore avec TOUT FEU TOUT FLAMME qu’une histoire simple mais sincère et bien écrite vaut bien toute les précipitations.

 

POUR LA MUSIQUE DE MICHEL BERGER

Disparu en 1992, le chanteur et compositeur Michel Berger connu une célébrité méritée dans les années 70 et 80, pour ses propres chansons comme pour celles interprétées par la chanteuse France Gall, son épouse.

Au cinéma, on lui doit 4 bandes originales entre 1970 et 1987. Mais ses participations au 7ème restent ses créations pour RIVE DROITE, RIVE GAUCHE en 1984 et donc TOUT FEU TOUT FLAMME.

Il composa pour le film de Jean-Paul Rappeneau une mélodie délicate, au thème principale mélancolique, marquant la mémoire dès les premières notes.

Cela peut surprendre, compte-tenu de l’apparente légèreté de TOUT FEU TOUT FLAMME. Mais sa création touche autant qu’elle restitue avec délicatesse les liens qui unissent et déchirent les personnages d’Adjani et Montand.

Pour écouter la BO sur Deezer

 

POUR SON ÉLÉGANCE INTEMPORELLE

L’une des réussites de TOUT FEU TOUT FLAMME est son intemporalité. Le film de Jean-Paul Rappeneau parvient à contourner les trop grandes références à son époque, que se soit dans les décors et autres détails du récit, en se concentrant sur son scénario et ses acteurs.

Classique mais pas datée, la réalisation de Rappeneau est alerte, au plus près des sentiments des personnages principaux. Comme le titre du film l’indique, le ton du film est vif, alerte.

Bien sûr, il ne faut pas attendre de TOUT FEU TOUT FLAMME des éclats de rire toutes les 30 secondes et un humour burlesque. Le film est avant tout une comédie sentimentale, virevoltante, basé sur une trame sérieuse comme l’étaient déjà LE SAUVAGE ou LA VIE DE CHÂTEAU. On rit et on sourit mais le fond du récit tient du drame.

Très loin d’un humour gras et balourd,  TOUT FEU TOUT FLAMME fait partie de ces classiques de la comédie douce-amère française tels UN ÉLÉPHANT ÇA TROMPE ÉNORMÉMENT ou LA GIFLE. Intemporel, le film se voit et se revoit avec le même plaisir et l’agréable sensation d’une œuvre qui respecte le public.

 

TOUT FEU TOUT FLAMME (1981) de Jean-Paul Rappeneau.
Avec Yves Montand, Isabelle Adjani, Jean-Luc Bideau, Alain Souchon, Lauren Hutton…
Scénario : Jean-Paul Rappeneau, Élisabeth Rappeneau et Joyce Buñuel. Musique : Michel Berger.

Crédits photos : © Gaumont Distribution

Extraits
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s