Batman se fait une toile #4

Dernière partie de la saga Batman sur Grand écran avec un retour sur « l’après Nolan », sur les projets de films interrompus et sur le prochainTHE BATMAN de Matt Reeves.

 

Ben Affleck et l’héritage de la trilogie Nolan

Christopher Nolan l’avait confirmé : en abordant le personnage de Batman au cinéma, il ne souhaitait pas le voir partager de scènes avec ses « collègues » de l’univers DC Comics. Sa trilogie étant achevée, il choisit de se consacrer à d’autres projets, n’intervenant sur un nouveau Bat-projet qu’en tant que producteur exécutif.

Un an après la sortie de THE DARK KNIGHT RISES, les studios Warner décident de relancer à nouveau la franchise Superman après l’échec du SUPERMAN RETURNS de Bryan Singer en 2006. Le cinéaste Zack Snyder (300, SUCKER PUNCH, WATCHMEN…) réalise MAN OF STEEL, un reboot comme on dit de nos jours des origines du dernier fils de Krypton, actualisées au goût du jour et censé être le premier opus d’adaptations de l’univers DC Comics au cinéma.

Première photo de Ben Affleck en Batman…

Le film est un succès commercial et, en 2016, une suite est mise en chantier, plaçant l’Homme d’Acier face au Justicier de Gotham. BATMAN v SUPERMAN : L’AUBE DE LA JUSTICE signe le retour du Caped Crusader sur grand écran. Après Christian Bale, c’est au tour de l’acteur et réalisateur Ben Affleck (WILL HUNTING, LA SOMME DE TOUTES LES PEURS, HOLLYWOODLAND…) de reprendre le masque et la cape du super-héros.

Bruce Wayne (Ben Affleck) face à son double dans BATMAN v SUPERMAN.

Sortant des succès critiques et financiers de GONE GIRL de David Fincher et d’ARGO qu’il réalise et interprète, Affleck est pourtant rejeté par les fans « gardiens du temple » (air connu) qui ne l’acceptent pas en tant que Batman / Bruce Wayne. La version de Bale / Nolan est encore dans toutes les têtes et, hélas, le changement est souvent mal accepté par des « groupies » intolérants.

BATMAN v SUPERMAN connaît de nombreuses réactions virulentes du public et de la critique. Pourtant, et même si le film de Snyder amène une controverse et de nombreux débats, l’interprétation de Ben Affleck est reconnue comme l’une des meilleures pour le rôle.

Visite de la Batcave avec Bruce Wayne (Ben Affleck) et Alfred (Jeremy irons)…

Proche de la version de Frank Miller pour la saga de comics THE DARK KNIGHT RISES – où un Batman vieillissant et usé est amené à reprendre du service dans un futur apocalyptique – le Batman de Ben Affleck et Zack Snyder est un personnage des plus sombres, violent et extrême dans son comportement. Crédible tant au niveau physique qu’au niveau de son interprétation, Affleck est salué pour son jeu. À noter l’ironie de l’histoire, quand on se souvient que le choix de Michael Keaton pour le BATMAN de Tim Burton avait déjà été vivement critiqué… et qu’il est considéré aujourd’hui comme le plus grand interprète du personnage. Comme j’aime le répéter, dans tout fan qui se respecte, il y a parfois un crétin fanatique qui n’attend qu’à éclabousser le monde de sa bêtise.

« Dis-moi… est-ce que tu saignes ? » Batman s’adressant à Superman dans BATMAN v SUPERMAN.

 

3 tours de Batdance et puis s’en va…

Le « Batffleck », tel qu’on le nomme désormais, reviendra pour une courte apparition dans SUICIDE SQUAD de David Ayer en 2016. Puis dans JUSTICE LEAGUE de Zack Snyder et Joss Whedon, la suite directe de BATMAN v SUPERMAN, en 2017. À nouveau, les films sont critiqués mais la performance de Ben Affleck est salué. Les critiques quant au choix de l’acteur sont oubliées lorsqu’un projet de film dédié au seul personnage du justicier de Gotham, est annoncé.

Un Batman très sombre et violent, proche du Dark Knight RETURNS de Frank Miller…

Prévu à l’origine pour 2019 – soit pour le 80ème anniversaire du personnage – THE BATMAN doit être également réalisé par Affleck. Mais quelques temps après l’annonce du film, l’acteur-réalisateur annonce qu’il quitte la mise-en-scène de THE BATMAN pour la laisser aux soins de Matt Reeves (CLOVERFIELD, LA PLANÈTE DES SINGES : SUPRÉMATIE…). Un peu plus tard, Ben Affleck quitte définitivement le rôle et la production du film. Une nouvelle annonce qui met le public face à l’inconnu…

Aux côtés de Wonder Woman (Gal Gadot) et Flash (Ezra Miller) dans JUSTICE LEAGUE.

 

 

Clint Eastwood et les projets fantasmés

S’il est un projet de que de nombreux Batfans ont souhaité jusque dans leurs rêves, c’est bien de voir Clint Eastwood incarner le Caped Crusader. Avec le succès critique et commercial de THE DARK KNIGHT RETURNS, le roman graphique crépusculaire de Frank Miller qui relança l’intêret pour les comics Batman, des rumeurs circulèrent un temps sur une éventuelle version cinématographique du comics culte.

THE DARK KNIGHT RETURNS et son Batman vieillissant…

Dans un rôle finalement pas si éloigné de l’inspecteur « Dirty » Harry Callahan, Clint Eastwood fit l’objet de toutes les spéculations quant à l’interprétation d’un Bruce Wayne / Batman reprenant du service pour un ultime tour de piste.

Clint Eastwood en Chevalier Noir resta à l’état de fantasme…

Cette version Eastwoodienne du Chevalier Noir resta à l’état de fantasme. Warner, détenteur des droits d’adaptations de Batman sur le grand écran, ne confirma pas le projet. Pas plus qu’Eastwood qui ne fit  jamais part d’un quelconque intêret pour les comics en général.

Un jeune Batman coaché par un Bruce Wayne à la retraite dans BATMAN BEYOND…

Toujours dans l’espoir de voir Clint Eastwood endosser la cape et le masque du Justicier de Gotham, des rumeurs laissèrent entendre que la version futuriste de Batman, dans le cartoon BATMAN BEYOND, serait adaptée au cinéma avec – air connu – « l’homme sans nom » dans le rôle d’un Bruce Wayne retraité. Là aussi, Eastwood laissa les bruits courir et aucun projet ne pris forme… si ce n’est dans l’esprit de certains fans.

 

 

Les adaptations manquées de George Miller et Wolfgang Petersen

Parmi les projets manqués de DC Comics – et de Batman en particulier – au cinéma, les adaptations de George Miller (MAD MAX, BABE…) pour la Ligue de Justice, et de Wolfgang Petersen (LE BATEAU, DANS LA LIGNE DE MIRE…) pour un crossover Batman / Superman, font partie des films que l’on ne verra jamais.

La Justice League de George Miller…

JUSTICE LEAGUE : MORTAL, mis-en-scène par George Miller, était prévu pour 2008/2009 avec Armie Hammer (LONE RANGER, AGENTS TRÈS SPÉCIAUX : CODE UNCLE…) dans le double rôle Bruce Wayne / Batman.

Mais entretemps, SUPERMAN RETURNS de Bryan Singer n’a pas eu le succès escompté. Et Christopher Nolan, ayant un droit de regard durant sa trilogie Dark Knight, fait savoir qu’il n’est pas très chaud pour faire cohabiter sa version de Batman avec une adaptation parallèle. C’est bien connu, quand on a un joujou unique, on ne veut pas le partager !

George Miller (à droite) et son casting.

L’adaptation de Miller tombe à l’eau, malgré une pré-production déjà bien avancée, dont le choix des acteurs et la création des costumes…

Vers 2002, un premier projet réunissant le Justicier de Gotham et le dernier Fils de Krypton devait être mis en chantier. BATMAN v SUPERMAN, réalisé par Wolfgang Petersen, devait réunir les 2 icônes de DC Comics 15 ans avant la version de Zack Snyder.

L’affiche du BATMAN v SUPERMAN de Petersen dans une scène de JE SUIS UNE LÉGENDE…

Christian Bale était déjà pressenti pour incarner Batman, ainsi que Colin Farrell. Mais devant le risque d’exposer à l’échec 2 franchises, à une époque où les adaptations de comics n’ont pas encore vraiment le vent en poupe,  les studios Warner laissent tomber le projet. Seule une affiche teaser sera réalisée… et aperçu dans une scène du film JE SUIS UNE LÉGENDE avec Will Smith !

 

 

Le BATMAN : YEAR ONE de Darren Aronofsky

Aux débuts des années 2000, la Warner songe à relancer la franchise Batman au cinéma en repartant de zéro. Le succès du premier film X-MEN de Bryan Singer, avec son traitement « réaliste », incite le studio hollywoodien à envisager très sérieusement une nouvelle franchise.

L’idée est de s’éloigner des aspects délirants de BATMAN ET ROBIN de Joel Schumacher et de revenir à un univers plus sombre, comme les histoires de Batman dans les premiers comics.

Darren Aronofsky, réalisateur entres autres de PI, THE FOUNTAIN et MOTHER!…

Remarqué pour son film REQUIEM FOR A DREAM, le réalisateur Darren Aronofsky est engagé et envisage, dans un premier temps d’adapter THE DARK KNIGHT RETURNS de Frank Miller avec Clint Eastwood (voir plus haut). Le projet reste à l’état de concept, la Warner ne voyant pas comment songer à d’autres films en cas de succès avec un Batman en fin de carrière…

Aronofsky se tourne alors vers une autre œuvre de Frank Miller : son BATMAN : YEAR ONE dessiné par David Mazzucchelli. Le comics évoque brillamment les débuts du jeune Bruce Wayne, revenu à Gotham City des années après l’assassinat de ses parents. Cherchant dans le plus grand secret à les venger, Wayne s’imprègne de l’ambiance des bas-fonds alors qu’un flic intègre, James Gordon, débarque à Gotham…

BATMAN : YEAR ONE, roman graphique de David Mazzucchelli et Frank Millier…

Se basant sur certains éléments du roman graphique de Miller et Mazzucchelli, Darren Aronofsky propose alors une vision radicale de Batman et son univers. Exit l’héritier d’une riche et puissante famille : le jeune Bruce Wayne, ruiné après le meurtre de ses parents, est un sans-abris recueilli par « Big Al », un garagiste Afro-Américain, qui l’aidera, dans son désir de vengeance, à construire une Batmobile d’après une Lincoln Continental !

Concepts arts pour le BATMAN : YEAR ONE de Darren Aronofsky…

La volonté d’Aronofsky est de concevoir un Batman plus proche de TAXI DRIVER et FRENCH CONNECTION. Dans cette optique, l’action du film devait se situer dans les années 70, avec un Bruce Wayne ayant tiré son savoir de livres et autres encyclopédies.

Parallèlement à Bruce Wayne, la version d’Aronofsky voyait James Gordon en flic dépressif, aux tendances suicidaires mais se ressaisissant pour quitter Gotham City et placer son épouse enceinte dans un environnement plus sûr…

Pour interpréter le double-rôle Wayne / Batman, la Warner envisagea un temps d’engager Christian Bale, quelques années avant BATMAN BEGINS. Mais, ironiquement, Darren Aronofsky souhaitait… Joaquin Phœnix, le nouveau Joker dans le film du même nom de Todd Philips !

Dans une interview, Frank Miller, consulté à l’époque pour participer au scénario d’Aronofsky, reconnaît qu’il trouvait la vision du cinéaste bien trop noire. Une approche des plus sombres, poussant certainement les responsables de chez Warner à abandonner le projet. Restent aujourd’hui un synopsis et de nombreux concepts-arts, diffusés sur le net.

Par la suite, plusieurs idées développées par Aronofsky furent utilisées dans la trilogie Nolan, ainsi que dans les versions de Zack Snyder. Tout se recycle, même à Hollywood…

 

 

THE BATMAN : Robert Pattinson reprend le masque

Nouveau rebondissement au printemps de cette année : Robert Pattinson est annoncé pour interpréter le Caped Crusader dans THE BATMAN ! Le film de Matt Reeves devrait s’articuler autour des talents de détective du personnage, aspect encore jamais vraiment abordé dans les films de ces 30 dernières années.

Robert Pattinson dans THE BATMAN de Matt Reeves ? Rendez-vous en 2021…

À nouveau, l’annonce de ce nouvel acteur provoque une « indignation » générale de la part des fans. Si Pattinson s’est fait connaître dans la saga TWILIGHT, c’est oublier qu’il a été l’interprète de COSMOPOLIS de David Cronenberg, de LIFE d’Anton Corbin et de THE LIGHTHOUSE de Robert Eggers, film remarqué à Cannes cette année.

Attendons juste de voir ce que donnera THE BATMAN, dont la sortie est prévue pour 2021…

 

Retrouvez les 3 premières parties de la saga Batman au cinéma :

• Batman se fait une toile #1

• Batman se fait une toile #2

• Batman se fait une toile #3

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s