Revoir L’AVENTURE INTÉRIEURE

Retour sur l’une des meilleures comédies fantastiques des années 80 avec L’AVENTURE INTÉRIEURE (INNERSPACE en VO) réalisé par Joe Dante en 1987 et sortie en France à la fin de cette même année.

 


Voyage au centre de l’artère

L’histoire de L’AVENTURE INTÉRIEURE se déroule aux États-Unis à la fin des années 80. Tête brûlée récemment mis sur la touche, le pilote de chasse Tuck Pendleton (Dennis Quaid) participe à un projet scientifique révolutionnaire : placé à l’intérieur d’un “sous-marin” expérimental, il doit être miniaturisé puis injecté à l’aide d’une seringue dans le corps d’un lapin !

Mais l’expérience ne se déroule pas comme prévu. Attaqué par un commando, Pendleton est finalement placé dans le corps d’un homme, Jack Putter (Martin Short), un modeste et timoré employé de supermarché en pleine thérapie.

Les 2 hommes sont obligés de “cohabiter” et de s’entraider contre leurs ennemis communs afin de trouver une solution rapide à la situation. La journaliste Lydia Maxwell (Meg Ryan), l’ex fiancée de Tuck, va les aider dans leur périple…

 

Jack Putter à la rescousse !

Après le succès international des GREMLINS, le cinéaste Joe Dante enchaîne avec l’échec du touchant EXPLORERS en 1985, 1 bon film qui ne trouve pas son public, attendant sans doute du cinéaste une énième variation de PIRANHAS ou de HURLEMENTS…

À cette époque, Steven Spielberg est devenu le chouchou d’Hollywood. Avec les succès des DENTS DE LA MER, des AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE ou d’E.T., il a créé son propre studio, AMBLIN, et a déjà produit plusieurs films cultes des années 80 : RETOUR VERS LE FUTUR, LES GOONIES, LE SECRET DE LA PYRAMIDE (YOUNG SHERLOCK HOLMES), et bien sûr GREMLINS réalisé par Dante.

Joe Dante, Kevin McCarthy et Steven Spielberg sur le tournage de L’AVENTURE INTÉRIEURE (1987)

Après avoir travaillé avec Spielberg sur LA QUATRIÈME DIMENSION, LE FILM et GREMLINS, Dante est finalement recontacté par le wonder-boy pour la mise-en-scène de L’AVENTURE INTÉRIEURE, une production AMBLIN, inspiré par LE VOYAGE FANTASTIQUE, un classique de la SF des années 60.

 

Une réinterprétation cartoonesque

Le récit de L’AVENTURE INTÉRIEURE suit les traces du VOYAGE FANTASTIQUE réalisé en 1966 par Richard Fleisher (20 000 LIEUES SOUS LES MERS, LES VIKINGS, LES NERFS À VIF…).

Dans ce classique des 60’s avec Raquel Welch, la « bombe » sexy de l’époque, et Donald Pleasance, un commando est miniaturisé puis envoyé à bord d’un microscopique sous-marin dans le corps d’un scientifique dans le coma, afin de le sauver.

Film révolutionnaire pour l’époque, par ses décors « réalistes » construits à l’échelle 1 et ses effets spéciaux, LE VOYAGE FANTASTIQUE est devenu depuis un classique, dont le sujet n’a curieusement jamais été réexploité d’une façon ou d’une autre au cinéma.

Les scénaristes Jeffrey Boam (DEAD ZONE, INDIANA JONES ET LA DERNIÈRE CROISADE, L’ARME FATALE 2 et 3…) et Chip Broser vont toutefois s’éloigner de l’aspect trop sérieux du film de Fleisher pour orienter L’AVENTURE INTÉRIEURE vers la comédie fantastique, plus adaptée aux tendances des années 80.

La mise-en-scène de Joe Dante, survoltée et pleine de références aux cartoons de Chuck Jones, permettra de s’éloigner suffisamment de son modèle des années 60 pour éviter le simple remake.

 

Le corps et l’esprit

Derrière le pur divertissement dans l’esprit AMBLIN – la société de production de Spielberg – des années 80, L’AVENTURE INTÉRIEURE est une (relative) réflexion sur « la coordination du corps et de l’esprit ».

Le film n’a bien sûr rien à voir avec un documentaire scientifico-psychologique. Mais si l’on veut chercher au-delà des apparences, le récit permet d’aborder quelques questions sur le « fonctionnement » de tout être humain : nos actes sont dictés par notre capacité de penser, de raisonner.

À la manière du VICE-VERSA des studios PIXAR, le film de Joe Dante aborde des sujets bien plus profonds que l’on pourrait imaginer : avec les conseils – voire les ordres – de Tuck Pendleton miniaturisé au sein de son corps, le timide et craintif Jack Putter devient un héros casse-cou, à l’image de son mentor. Réciproquement, Putter apporte à Pendleton le degrés de sentiments qui lui font défaut.

Comme toujours, cela n’engage que votre humble serviteur. Libre à chacun d’entre vous de vous faire votre propre interprétation…

 

Casting immense

La distribution de L’AVENTURE INTÉRIEURE joue énormément dans la réussite du film.

Honneur aux Dames : la piquante Meg Ryan n’était pas encore l’actrice célèbre, révélée par l’immense triomphe de QUAND HARRY RENCONTRE SALLY en 1989. À l’époque du film de Joe Dante, on ne l’avait vu que dans des petits rôles dispensables, dont une participation dans TOP GUN, occultée par le duo vedette Tom Cruise / Kelly McGillis. S’essayant à différents genres, le public préfère la voir dans des comédies romantiques. Si sa carrière connaît un certain ralentissement aujourd’hui,  on a pu la voir dans MORT À L’ARRIVÉE, PRESIDIO, NUITS BLANCHES À SEATTLE, LES DOORS, KATE ET LEOPOLD…

Meg Ryan

Au cours du tournage de L’AVENTURE INTÉRIEURE, Meg Ryan rencontre Dennis Quaid qu’elle épousera 4 ans plus tard et dont elle partagera la vie jusqu’en 2001. Quaid débute lui aussi sa carrière entre la fin des années 70 et le début des années 80, puis enchaîne les films : L’ÉTOFFE DES HÉROS, DREAMSCAPE, THE BIG EASY, GREAT BALLS OF FIRE, WYATT EARP, CŒUR DE DRAGON… Comme Meg Ryan, l’acteur connait lui aussi un certain creux dans son parcours malgré des rôles dans L’ENFER DU DIMANCHE d’Oliver Stone ou TRAFFIC de Steven Soderbergh.

Dennis Quaid

Moins connu des 3 acteurs vedettes en France, Martin Short est révélé par l’émission SATURDAY NIGHT LIVE dans les années 70. Habitué des comédies dans lesquelles il excelle avec des personnages naïfs et burlesques, on a pu le voir dans THREE AMIGOS, LE PÈRE DE LA MARIÉE, MARS ATTACKS! et à la place de Pierre Richard dans les remakes de LA CHÈVRE et LES FUGITIFS.

Martin Short

Connu pour le rôle principal du classique L’INVASION DES PROFANATEURS DE SÉPULTURES de Don Siegel, Kevin McCarthy a également joué dans THE MISFITS de John Huston ou BUFFALO BILL ET LES INDIENS de Robert Altman. Habitué des films de Joe Dante, on l’a vu dans PIRANHA, HURLEMENTS, LA QUATRIÈME DIMENSION ou PANIC SUR FLORIDA BEACH.

Kevin McCarthy

Mémorable trafiquant international du film, dit « le Cow-Boy », Robert Picardo est lui aussi un des fidèles de Dante avec des participations à HURLEMENTS, GREMLINS 2 ou PANIC SUR FLORIDA BEACH. Il est connu pour son interprétation du docteur holographique de la série STAR TREK : VOYAGER.

Robert Picardo

Quant à Vernon Wells, habitué aux rôles de méchants patibulaires, on a pu le voir entre autres dans MAD MAX 2 et COMMANDO avec Arnold Schwarzenegger.

Vernon Wells

 

Injuste échec mais film culte

À sa sortie en 1987, L’AVENTURE INTÉRIEURE ne sera pas un succès public. Malgré un scénario inventif et ludique, et une réalisation rythmée, associant sans temps mort la comédie et le f’action, le film ne se hisse pas dans les sommets commerciaux de l’époque.

Certains critiques iront même jusqu’à dire que le titre originale du film – INNERSPACE en VO – n’était pas judicieux et pu être à l’origine d’une certaine méfiance des spectateurs, croyant en un essai de psychologie ou de chirurgie ! Le capillo-tractage est parfois sans limites…

Comme c’est souvent le cas, avec le temps, L’AVENTURE INTÉRIEURE a pris un statut de film culte (pour rappel : un échec commercial qui est devenu, avec les années, un film adulé de nombreux fans).

Cet reconsidération est franchement mérité, tant le film de Joe Dante est un spectacle réussi, léger et plus profond qu’il n’y parait. On peut même y voir une réinterprétation du « couple à 3 », sans aucune idéologie déviante, film tout public oblige.

Soutenu par la belle participation musicale de Jerry Goldsmith et les titres vintage de Sam Cooke, le film de Joe Dante est aussi l’occasion de retrouver la saveur des effets spéciaux « réels » de chez ILM. Impressionnant voyage au cœur du corps humain, L’AVENTURE INTÉRIEURE est une remarquable exploration visuelle où l’infiniment petit prend des allures de terre inconnue aux multiples sources de danger et d’émerveillement.

Belle réussite du divertissement 80’s qui, à mon humble avis, a plutôt bien vieilli, L’AVENTURE INTÉRIEURE est un grand spectacle au parfum de cartoon Looney Tunes, à découvrir ou à revoir avec le même plaisir.

 

L’AVENTURE INTÉRIEURE (1987) de Joe Dante.
Avec Martin Short, Meg Ryan, Dennis Quaid, Kevin McCarthy…
Scénario : Jeffrey Boam et Chip Proser. Musique : Jerry Goldsmith.

Crédits photos : © Amblin Entertainment / Warner Bros Pictures

 

Bande-annonce

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s