5 projets absurdes qu’on aimerait (ou pas) voir un jour…

Remakes, reboots, suites, préquelles ou spin-off… Le cinéma de ces dernières années n’a cessé de nous proposer ces projets « exigeants » dont le public semble pourtant se lasser.

Avec une longueur d’avance et cette mauvaise foie évidente qui vous est familière, je vous propose 5 projets absurdes, voire improbables, que l’univers cinématographique actuel devrait nous proposer un jour. Re-confinement ou pas.

Photo de couverture : Ça tourne à Manhattan / Living In Oblivion de Tom DiCillo (1995)

 

Une adaptation de L’HOMME DU PICARDIE par luc besson

Mise-à-jour 2.0 à destination des plus jeunes lecteurs : le feuilleton télé franco-français L’HOMME DU PICARDIE représentait, lors de sa diffusion en 1968 sur la première chaîne de l’ORTF (l’équivalent de TF1 aujourd’hui… mais à une époque où il n’y avait que 2 chaînes tv et pas d’internet) le summum de la création originale.

Alors que les Britanniques nous offraient des bijoux comme CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR et les américains devenaient les princes du divertissement télé futé avec THE TWILIGHT SONE ou MISSION IMPOSSIBLE, la France se devait d’offrir des œuvres socialement engagées, respectueuses du temps de cerveau disponible de ses chers concitoyens, en adaptant les grands classiques de la littérature hexagonale ou en créant des contenus susceptibles d’interpeler le français ronchon, après une dure journée de labeur.

En 1968, Roger Durtol (Christian Barbier) avait des problèmes avec de sympathiques gendarmes…

À côté de créations « cocasses » et ancrées dans le patrimoine français, comme LA PORTEUSE DE PAIN, L’HOMME DU PICARDIE nous offrait le quotidien blafard d’un artisan marinier, Roger Durtol (Christian Barbier), capitaine d’une péniche nommée « Picardie » dans les années 60, embourbé dans les problèmes d’ordres professionnels et familiaux…

En mal de succès commerciaux et en quête d’une « rédemption » le lavant de tous soupçons quant à son comportement social, Luc Besson décide d’adapter L’HOMME DU PICARDIE pour en faire un pur film d’action comme il en a aujourd’hui l’habitude.

Bulle Caisson en pleine action !

Renommé PICARDIE’S MAN pour le marché international, le film verra Jean Reno – après les refus polis mais fermes d’Arnold Schwarzenegger et Liam Neeson – incarner Stan Durtol (pour être plus parlant auprès du public international), le patron d’une start-up de transports par cargos cherchant à sauver sa fille enlevée par les triades chinoises !

« Il y aura des bagarres, des nanas d’1m95 aux jambes interminables, des tas de cascades et des gros 4×4 noirs aux vitres teintées ! » s’est empressé de révéler un Besson très excité auprès d’un parterre de journalistes dubitatifs. Sortie en 2021. Ou en 2025 si la pandémie de Covid 19 se prolonge…

 

Un nouveau STAR WARS réalisé par Jean-Luc Godard

En quête d’un nouveau départ après les réceptions mitigées de la dernière trilogie, les producteurs de STAR WARS et les studios Disney se sont tournés vers le « Grand Créateur du Cosmos », aka George Lucas pour lui demander son avis et une solution miracle quant à l’avenir de la saga.

« J’ai pas que ça à foutre moi ! » a répondu le joviale cinéaste / producteur / inventeur / Big Boss aux tristes actio… responsables de chez Disney. « Demandez à Jean-Luc Godard, c’est un ami… » leur a suggéré le souriant metteur-en-scène / inventeur des Ewoks / producteur d’HOWARD THE DUCK / nabab du Nouvel Hollywood.

« Use the Force John-Louc ! »

N’écoutant que leur courage, les financiers du studio aux grandes oreilles de Mickey ont pris le premier avion pour la Suisse afin d’implorer son aide au sieur Jean-Luc.

« Appelez-moi JLG ! » leur a demandé JLG, avec simplicité et tout en touillant sa tasse de verveine Ricola. Les présentations faîtes, les p’tits gars qui commandent chez Disney ont expliqué leur désarroi à « John-Louc ».

« Moi je vous fait un nouveau Star Wars pour 3 fois rien ! » leur a balancé le souriant Helvète d’un air triomphant mais pas trop quand même. Rendant grâce au Dieu Dollar, tout ce petit monde regagna les verdoyantes vallées d’Hollywood ou JLG filma au smartphone un nouvel épisode de Star Wars, fièrement nommé : MOURIR… APRÈS TOUT !, en à peine 3 semaines, post production inclue !

Star Wars Holiday Special, un modèle de non-sens exigeant pour Godard…

Réengageant John Williams à qui il suggéra d’adapter l’orchestre à un petit trio de musique classique résidant du côté de Bâle – un flutiste, une joueuse de ukulélé et un spécialiste du kazoo – Godard engagea Jean-Pierre Léaud pour reprendre le rôle de Dark Vador dans un monologue d’1h12 sur la vie, la mort et autres broutilles, le tout sur fond de décharge publique recréée en images de synthèse par les artisans d’ILM.

Distribué directement en accès libre et contre toute attente, STAR WARS – Épisode Incertain : MOURIR… APRÈS TOUT ! est en train de battre les records de vue sur Viméo ! À tel point qu’un comics Marvel est en projet ainsi qu’une série Disney+. Impressionnant !

 

Une nouvelle préquelle d’alien par ridley scott

Oui, je sais ce que vous pensez. Une préquelle d’ALIEN… ça n’a rien de nouveau ! Et pourtant si. Conscient des multiples dégâts qu’il a occasionné à la franchise (dont il a filmé le premier opus il y a plus de 40 ans) avec PROMETHEUS et ALIEN COVENANT, Ridley Scott relève le gant en ajoutant une ultime mini préquelle à la saga baveuse du Xénomorphe pas très sympa.

Ridley songe déjà à la suite de la préquelle de son reboot !

Brillamment intitulé UN QUART D’HEURE AVANT ALIEN, ce film imposera un nouveau concept de long-métrage ultra court mais étiré sur la durée. « Une expérience interminable due aux soubresauts cosmiques du voyage intergalactique… » s’est expliqué Ridley Scott aux journalistes présents lors d’une interview pour Ragots Deluxe Mag.

« On y retrouvera l’équipage du Nostromo en hibernation, 15 minutes avant leur réveil » a développé le cinéaste alors qu’on lui demandait des éclaircissements sur le récit de ce nouveau film.

« En fait, il ne se passera absolument rien » a poursuivi Scott. « Le bruit sourd du moteur du vaisseau spatial… Un bouton qui fait « blip » en clignotant sur une console du tableau de bord… La machine à café qui se met en route par erreur… Mais le tout étiré à l’extrême et au ralenti pour tenir sur 2h27 ! » a conclu le réalisateur britannique au flegme légendaire.

Crier Alien pour qu’il revienne…

Devant les reporters incrédules et décontenancés, Ridley Scott a précisé que ce nouvel opus d’ALIEN se situerait dans l’univers de BLADE RUNNER dont il s’apprête également à reprendre les rênes en réalisant d’ici un an ou deux une préquelle nommé ALMOST BLADE RUNNER, sur les premiers faits d’arme de Rick Dekard. « Harrison Ford n’a pas donné son accord mais j’ai bon espoir ! » a reconnut Scott d’un air sûr de lui. Vivement la retraite.

 

un reboot du reboot de Spider-man Par danny boon

Depuis une vingtaine d’années, les adaptations du sympathique et emblématique Spider-Man au cinéma ont proliféré pour d’obscures et mercantiles questions de droit : depuis 2002, 8 films en 3 franchises et 3 acteurs différents ont vu le jour jusqu’au retour de l’Araignée dans l’écurie des studios Marvel ! Même James Bond en 1983 avec les sorties simultanées d’OCTOPUSSY avec Roger Moore et JAMAIS PLUS JAMAIS avec Sean Connery n’avait pas fait mieux.

Désireux de ne pas en rester là, et dans l’idée de faire voir du pays au « Tisseur » tout en engrangeant un maximum de pognon, Marvel s’est mis en tête de lancer un reboot du reboot de Spider-Man loin de New York, comme le dernier opus.

Danny Boon, « Tchiot Biloute » cinéaste !

La (fausse) bonne nouvelle qui va ravir les habitants du Nord de la France… c’est l’arrivée de Danny Boon à la réalisation ! Devenu le porte-parole des « sympathiques » habitants des Hauts-de-France, riante région bercée par des hivers froids et pluvieux et des étés à la chaleur écrasante (et pluvieux aussi), l’humoriste et cinéaste résidant à Los Angeles a rapidement trouvé un terrain d’entente avec les décideurs de la « Maison aux Idées ».

Sobrement intitulé THE AMAZING SPIDER-MAN CHEZ LES CHTIS, le film devrait voir Peter Parker, incarné ici par Danny Boon, effectuant un reportage sur Lille pour le compte de THE VOICE OF THE NORTH, l’antenne américaine du quotidien LA VOIX DU NORD.

L’Araignée est un être bien singulier…

Très vite, Spidey / Boon découvre un complot de Lady Carbonnade, sa nouvelle ennemie incarnée à l’écran par Corinne Masiero, qui cherche à enlever et remplacer Martine Aubry par un sosie. Le film devrait s’achever dans une fabrique artisanale de maroilles où la diabolique Carbonnade cherchera à étouffer Spider-Man sous des tonnes de fromage fondu. « Une façon de rendre hommage à Rabbi Jacob… » a signalé Danny Boon au cours d’une récente interview.

On sait déjà que des titres inédits de Raoul de Godewarsvelde seront utilisés pour la bande originale du film, et qu’une avant-première serait prévue en plein air, sur la Grand Place de Lille, pour la prochaine Braderie, en compagnie de tous les acteurs du film. Avec frites-mayo et bière pression à volonté !

 

un spin-off des misérables par michael bay

Ayant fait le tour des TRANSFORMERS, le bouillant Michael Bay, cinéaste expert en destructions massives et montages ultra-cut, s’est demandé quel pourrait bien être son nouveau projet explosif.

Avec la crise du Covid 19 et en plein confinement, le réalisateur est tombé par mégarde sur une adaptation en comédie musicale des MISÉRABLES sur une chaîne du câble. Se découvrant une passion pour l’œuvre mémorable de Victor Hugo, Bay en a profité pour mettre en place une énième nouvelle version du célèbre roman.

Michael Bay, cinéaste de la délicatesse…

« This guy, Hugo, what a fucking bloody screen writer !! » s’est-il écrié dans sa villa de Beverly Hills. Ce que l’on pourrait traduire par : « Ciel ! Victor Hugo, quel prodigieux et talentueux conteur d’histoires !! »

Rédigeant dans l’urgence un synopsis de cette nouvelle mouture des MISÉRABLES, Michael Bay, influencé par la pandémie mondiale, s’est empressé de faire la tournée des grands studios en visioconférence. « This will be a fucking great piece of movie sheet but you’ll earn a lot of money, you basterds ! » s’est-il exprimé avec une ferveur non dissimulé. Ce que l’on peut traduire par : « Les amis, j’ai un pertinent projet cinématographique à vous soumettre. Soyez prévenus, cela va vous émouvoir et vous procurer une indicible joie ».

Spin-off des MISÉRABLES rebaptisé JAVERT : FUCKING LOCKDOWN, le film verra le personnage de l’inspecteur Javert, transposé à notre époque, devenir le héros du récit. Bloqué dans son appartement de Los Angeles durant le confinement lié à la pandémie du Covid 19, Mike Javert réalise que des extra-terrestres belliqueux profitent des rues désertes de la Cité des Anges pour s’infiltrer au sein de la police et préparer une invasion planétaire à bord de robots destructeurs géants. Armé de sa seule arme de service, Javert va faire le ménage…

Javert, méconnaissable dans son exo-squelette !

« Sure, there will be fucking robots and fucking aliens. But it’s not a new TRANSFORMERS movie, you know… » a déclaré Bay, ce que l’on peut comprendre ainsi : « Évidemment, il y aura de monstrueuses machines destructrices pilotées avec dextérité par d’hideux et redoutables extra-terrestres. Mais ne vous méprenez pas, il ne s’agit nullement d’un nouveau TRANSFORMERS… »

Finalement produit et distribué sur Netflix, JAVERT : FUCKING LOCKDOWN verrait Nicolas Cage interpréter le rôle principal. Une version sobre des MISÉRABLES, donc…


Pour en finir avec ces projets absurdes, je tenais juste à rappeler que tout ceci n’est qu’une pochade. Une façon de critiquer le cinéma d’aujourd’hui… N’allez pas pas prendre tout ça trop au sérieux, tout est faux, rien n’est vrai. Toutefois, si d’aventure l’envie vous prenait de partager avec le plus grand nombre ces délires totalement assumés et ainsi semer la confusion parmi des internautes cinéphages n’ayant aucune distance pour les informations qu’ils partagent, vous avez toute ma sympathie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s