SHADOW IN THE CLOUD – 1 DVD / 1 article avec Cinetrafic

SHADOW IN THE CLOUD de Roseanne Liang est la nouvelle séance de rattrapage que je vous propose grâce à l’opération DVDTrafic de Cinetrafic.


L’histoire

Durant la Seconde Guerre Mondiale, en Nouvelle-Zélande, la jeune Maude Garrett (Chloë Grace Moretz), équipée d’un mystérieux colis,  embarque à bord d’un bombardier B-17 avec un équipage composé de militaires machos qui la cantonne dans la tourelle, au bout de l’appareil. Menacé par les avions ennemis, l’appareil est bientôt attaqué par une créature particulièrement agressive…


Le film

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les pilotes américains plaisantaient à propos des avaries de leurs appareils. Lorsqu’une panne touchait un avion, ils prétendaient que celle-ci était due à un « Gremlin », un diable venu du ciel et s’attaquant aux aéronefs par défi.

Cette légende fut réinterprétée dans le célèbre épisode CAUCHEMAR À 20 000 PIEDS de l’anthologie THE TWILIGHT ZONE / LA 4ème DIMENSION avec William Shatner et réalisé par Richard Donner, récemment disparu. 20 ans plus tard, dans l’adaptation de la série tv en long-métrage, un remake de l’épisode fut proposé par le réalisateur George Miller. Puis en 1984, Joe Dante et Steven Spielberg s’emparèrent du nom « Gremlin » pour un film devenu mondialement célèbre mais éloigné du thème de base pour une version contemporaine.

L’idée de reprendre le terme pour une adaptation plus proche de la légende originelle des « Gremlins » (dont il est fait mention en introduction, dans un « cartoon de propagande » comme il en existait à l’époque) pouvait apparaître comme une bonne idée de départ. Bien sûr, avec un tel sujet – une créature venue d’un autre monde s’attaque à l’équipage d’un bombardier – il est difficile aujourd’hui de ne pas songer au ALIEN de Ridley Scott. D’autant plus que le personnage principal est une héroïne, interprétée avec conviction et implication par Chloë Grace Moretz (KICK-ASS, HUGO CABRET, DARK SHADOWS).

De prime abord, SHADOW IN THE CLOUD est avant tout une série B qui joue ouvertement la carte de la surenchère (du moins dans une seconde partie), lui donnant un côté bancal et maladroit dans ses intentions de séduire le plus large public. Si le début du film est intéressant, l’arrivée de la créature – beaucoup trop visible – et des péripéties invraisemblables tend malheureusement à décrédibiliser le récit, même si on pouvait se douter que le film n’était pas à prendre au 1er degrés.

Mais l’un des problèmes de SHADOW IN THE CLOUD est de vouloir à tout prix mélanger les genres. Dans la mouvance du mouvement « Me Too », le film tire à boulets rouges contre un monde misogyne, sans s’accommoder de nuances qui auraient été bienvenues.

Le message, bien qu’utile et nécessaire, est assemblé à un film de guerre et à un récit d’épouvante. Lourdement martelé tout au long du récit, jusqu’au générique de fin, il m’est apparu trop appuyé pour vraiment convaincre, prenant lors de certaines scènes et visant au ridicule à d’autres moments.

Chargé d’une production chaotique – après le renvoi du scénariste Max Landis, fils de John Landis, accusé d’agressions sexuelles mais toutefois crédité au casting bien que l’histoire eut été remaniée par la réalisatrice Roseanne Liang – SHADOW IN THE CLOUD est somme toute esthétiquement soigné, malgré une bande originale « John Carpentesque » sciant les nerfs et déplacée si l’on se réfère à l’époque du récit.

Mêlant maladroitement « réalisme » historique, comics attitude et message engagé, SHADOW IN THE CLOUD se regarde sans déplaisir mais sans réelles convictions. Et sans franchement laisser de traces.


Le blu-ray

L’image est parfois trop sombre pour pleinement apprécier le film. Le son DTS 5.1 est de qualité. Toutefois, selon le matériel utilisé pour la lecture du film, il sera tantôt trop sourd, tantôt trop « vibrant » et nécessitera quelques réglages pour éviter de déranger vos voisins. Le port du casque audio pendant la diffusion est une option envisageable si vous vivez en appartement.


Les supplÉments

Sur le Blu Ray de SHADOW IN THE CLOUD, outre les options de langues, quelques supplément sont proposés dont un making-of promotionnel du film, une rapide et ludique visite des décors sur le tournage en Nouvelle-Zélande ainsi qu’une poignée de bandes-annonces de films proposés chez Metropolitan Films Vidéo.


SHADOW IN THE CLOUD est édité chez Metropolitan Films Vidéo en DVD, Blu-Ray, et VOD depuis le 15 avril 2021.

SHADOW IN THE CLOUD est à suivre sur le site Metropolitan Films Vidéosa page Facebook et sa page Twitter.

A découvrir également via Cinetrafic : les plus grandes réussites du cinéma d’horreur en cliquant ici, et toutes les productions récentes pour frissonner ici.


La bande-annonce

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s