SECRET D’ÉTAT – 1 DVD / 1 article avec Cinétrafic

Avec CINÉTRAFIC et l’opération DVDTrafic, une chronique sur le film SECRET D’ÉTAT, thriller politique de Michael Cuesta avec Jeremy Renner.

L’histoire

Dans les années 90, le journaliste américain Gary Webb (Jeremy Renner) s’engage dans une enquête impliquant la CIA, l’armement des Contras (groupes rebelles au gouvernement en place) au Nicaragua dans les années 80, et un vaste trafic de drogue sur Los Angeles. Ses révélations font l’effet d’une bombe et vont provoquer sa chute…

648x415_jeremy-renner-secret-etat

La critique

Autant le dire tout de suite : SECRET D’ÉTAT s’avère une excellente surprise. Dans la cohue des sorties cinés hebdomadaires, j’étais complètement passé à côté de ce film en novembre dernier. Et qui plus est, l’accablante histoire vraie dont il s’inspire ne m’avait pas interpellé à l’époque de sa révélation. Vous me direz, un récit de corruption impliquant le gouvernement américain dans une nébuleuse affaire de drogue en pleine guerre froide… ça n’était pas la première fois que l’on en entendait parler. Pourtant, lors de sa révélation publique à la fin des années 90, l’affaire fut étouffée. Le « Monica’s gate » s’avéra alors bien plus croustillant aux yeux des médias et du public…

secret-d-etat-photo-jeremy-renner-2

L’intêret premier de SECRET D’ÉTAT est de nous montrer comme les temps ont cruellement changé. En voyant le film de Michael Cuesta (réalisateur sur de nombreuses séries tv prestigieuses comme DEXTER, HOMELAND ou SIX FEET UNDER), on pense bien sûr à des classiques du thriller politique tels LES HOMMES DU PRÉSIDENT. Mais là où le duo de journalistes Woodward et Bernstein sera adulé pour sa pugnacité à révéler la vérité, Gary Webb sera démoli par ses pairs.

Parallèlement à la pression de la CIA, le menaçant lui et ses proches, Webb verra la jalousie de ses confrères, travaillant pour de plus « prestigieux » quotidiens, se retourner contre lui, mettant en doute la fiabilité de ses sources et de ses scoops. Seul contre tous, le journaliste se mettra à dos sa propre direction. Le film parle ainsi d’une nouvelle vérité qui dérange, d’un monde où la diffusion trop rapide des informations provoquent parfois le rejet et le doute. Et du prix à payer lorsque l’on est trop intègre.

350372.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Rythmé et prenant de bout en bout, SECRET D’ÉTAT nous présente l’enquête de Webb puis les conséquences sur sa vie personnelle et celle de sa famille. L’idée est bien sûr de nous rendre sympathique ce journaliste avide de vérité. Mais le film n’oublie pas ses failles avec son entêtement proche de l’obsession. Si l’on comprend aisément sa ténacité, on ne peut qu’être partagé devant son attitude. Sans parler d’irresponsabilité, le journaliste était réputé pour son côté « casse-cou ». Cette soif d’absolu, non sans risques, ne peut se faire qu’au détriment de ses proches. Et certainement au mépris de sa vie.

Portant le film sur ses épaules, Jeremy Renner impressionne, démontrant par son interprétation nerveuse et impliqué (il a produit le film en partie) qu’il mérite mieux qu’un second rôle dans un blockbuster. Autour de lui, la distribution n’est pas négligée avec Paz Vega, Ray Liotta, Mary Elizabeth Winstead ou bien encore Andy Garcia. Tous sont impeccables, faisant oublier le budget serré du film.

Thriller politique engagé et attachant, SECRET D’ÉTAT vaut le détour et mérite une séance de rattrapage, si comme moi, vous l’aviez manqué lors de sa sortie. Merci donc à Cinétrafic pour cette découverte !

secret-d-etat-affiche-france-525x700

Les bonus

Outre les bandes annonces et les différentes pistes sonore, le DVD de SECRET D’ÉTAT propose plusieurs suppléments : 6 séquences coupées; UN CASTING D’EXCEPTION revient sur les acteurs du film pendant 2 minutes 30; TOURNAGE EN GÉORGIE est une featurette d’un peu plus de 2 minutes sur les avantages du tournage dans la région d’Atlanta; plus intéressant mais tout aussi court, LE CRACK EN AMÉRIQUE évoque le rôle dévastateur de ce trafic aux USA; enfin, une piste audio propose les commentaires du réalisateur Michael Cuesta. On reste bien sûr dans du bonus promotionnel. C’est bien dommage car il y avait de quoi faire un passionnant documentaire complémentaire sur Gary Webb et ses révélations…

SECRET D’ÉTAT est sortie le 26 mars 2015 chez METROPOLITAN FILMEXPORT

À voir sur CINETRAFIC la fiche du film SECRET D’ÉTAT dans les rubriques LES NOUVEAUX THRILLERS et les nouveaux films d’action ici

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. potzina dit :

    Tu n’es pas le seul à être passé à côté de ce film lors de sa sortie ! Même l’affiche ne me dit rien… En tout cas, ton billet donne envie de se faire un petit rattrapage DVD 😀

    J'aime

    1. Merci Potzi ! Oui, l’affiche n’a rien à voir avec le film. Mais le film lui vaut le détour. L’histoire, même si les horreurs de l’actualité nous rendent blasés, est édifiante. Si tu aimes bien le genre thriller politique, ça devrait te plaire…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s