Coup de cœur pour PREMIER CONTACT

L’histoire

12 gigantesques vaisseaux extraterrestres font leur apparition sur Terre, en suspension au dessus du sol et dans différents lieux de la planète. Devant la difficulté d’établir un premier contact et la crainte d’une attaque, Louise Banks (Amy Adams), une experte en linguistique, et Ian Donnelly (Jeremy Renner), un scientifique, sont recrutés par le Colonel Weber (Forest Whitaker) pour trouver des réponses le plus rapidement possible…

premier-contact-photo-962138

Dialogues du 3ème type

Peut-on faire du neuf avec du vieux ? Ou, plus exactement, peut-on faire de l’inédit au cinéma avec du « déjà-vu » ? Oui si le cinéaste se nomme Denis Villeneuve. Réalisateur des récents PRISONERS et SICARIO, le metteur-en-scène canadien nous offre avec PREMIER CONTACT l’un des films les plus ambitieux et réussis  de l’année 2016, s’éloignant avec intelligence, poésie et sensibilité des canons d’un genre que l’on croyait connaître par cœur.

Ne vous fiez pas aux bandes annonces, efficaces mais principalement axées sur le suspense – certes bien présent – distillé par le film. PREMIER CONTACT n’a rien à voir avec une quelconque invasion belliqueuse un jour de fête nationale, ni même avec certaines intrusions aliens in utero. À vrai dire, et sans trop en dire, il est bien probable que le film vous surprenne là où vous ne l’attendiez pas du tout.

premier-contact-photo-amy-adams-968412

PREMIER CONTACT est bien un film de SF. Il y est effectivement question d’une « arrivée » d’êtres n’appartenant pas à notre monde. Soutenue par un superbe travail de direction artistique et une bande-originale très envoutante, c’est une œuvre anxiogène et prenante qui vous fera probablement faire des bonds de stupeur… Mais le récit ne s’aventure pas en terre connue de tous.

Le film de Denis Villeneuve s’oriente plutôt cers une direction philosophique et introspective sans oublier d’être un grand spectacle de cinéma. Baigné dans une photographie et une lumière que certains comparent déjà aux films de Terence Malick, PREMIER CONTACT  – comme toute bonne histoire de science-fiction – nous parle de l’humanité d’aujourd’hui. De ce monde trouble, incertain et inquiétant qui est le nôtre et dont les principales erreurs se concentrent dans cette impossibilité de communiquer, d’écouter, d’accepter les différences et de comprendre l’autre.

arrival-2016-scifi-film-trailer

À l’image de grands classiques SF humanistes comme LE JOUR OÙ LA TERRE S’ARRÊTA, CONTACT ou STARMAN, PREMIER CONTACT nous parle de nous, capables du meilleur comme du pire, effrayés devant l’inconnu. Dans le film de Denis Villeneuve, le danger vient des humains. Et dire que le temps joue contre nous est en phase parfaite avec le récit.

Tour à tour intimiste, spectaculaire et sobre, PREMIER CONTACT offre à la talentueuse et belle Amy Adams un rôle à marquer d’une pierre blanche. Convaincante dans son personnage fort et fragile, femme de lettres sensible dont le destin est intimement lié à celui du monde, elle porte le film sur ses frêles épaules, secondée par les toujours justes Forest Withaker et Jeremy Renner.

premier_contact_b

La réussite de PREMIER CONTACT est de parvenir à nous toucher tout en nous faisant réfléchir. En phase directe avec notre époque, œuvre à la fois lumineuse et sombre, s’achevant sur une note surprenante, pleine d’émotion et d’espoir, le film de Denis Villeneuve est, à mes yeux, l’une des réussites de cette année 2016, à ne surtout pas manquer !


PREMIER CONTACT (ARRIVAL – 2016) de Denis Villeneuve.
Avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Withaker, Michael Stuhlbarg, Tzi Ma…
Scénario : Eric Heisserer, d’après la nouvelle « L’Histoire de ta vie » de Ted Chiang.
Musique : Jóhann Jóhannsson.

Crédits photos : © Paramount Pictures / Sony Pictures Releasing France


BANDE-ANNONCE


BONUS

À découvrir l’atmosphérique et puissante BO du film, signée Jóhann Jóhannsson !

 

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. le Bison dit :

    Avec peu d’effets spéciaux, Denis Villeneuve réussit une nouvelle fois à m’émouvoir à me toucher. Un coup de cœur pour moi aussi, une véritable réussite pour cette fin d’année. Très beau, très puissant qui pousse vers la découverte de l’autrui, de l’autre monde, du voisin que l’on ne connait pas. La vie est dans la compréhension de l’autre. Par le langage, par les gestes, par une main posée sur une vitre.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire Le Bison. Je pense comme toi. Un film beau, fort et utile, nécessaire en ces moments troubles…

      J'aime

  2. manU dit :

    Ton billet ajouté à celui du Bison, j’ai très envie de le voir !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te le recommande vivement, c’est un grand et beau film de SF !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s